L'Inter se rapproche du titre

  • A
  • A
L'Inter se rapproche du titre
@ Reuters
Partagez sur :

SERIE A - Vainqueur du Chievo (4-3), l'Inter devra attendre la dernière journée pour être sacré.

SERIE A - Vainqueur du Chievo (4-3), l'Inter devra attendre la dernière journée pour être sacré.En lice pour un historique triplé cette saison, l'Inter Milan a bien cru décrocher un nouveau titre de champion d'Italie, quatre jours après avoir conquis la Coupe d'Italie contre son grand rival, l'AS Roma. Le scudetto, propriété virtuelle des Nerazzurri durant 49 minutes dimanche, connaîtra finalement son propriétaire le 16 mai prochain, la faute à Francesco Totti, le capitaine de la Louve gâchant la fête lombarde en inscrivant les deux buts de la victoire tardive contre Cagliari (2-1). En attendant une 38e journée décisive, l'écart reste de deux points entre les hommes de José Mourinho et ceux de Claudio Ranieri.Un écart qui aura grimpé jusqu'à cinq unités, la Roma subissant la loi de Cagliari, modeste 13e, après une réalisation de Lazzari à la 73e minute de jeu pendant que l'Inter dominait le Chievo Verone (4-3). Et alors que les travées de Giuseppe-Meazza commençaient à se délecter de la bonne nouvelle venue de Rome, Francesco Totti a enfilé son costume de trouble-fête. Au coeur de la polémique après son vilain geste sur Mario Balotelli en milieu de semaine, le talentueux numéro 10 giallorosso a remis son talent au coeur des débats en permettant aux siens de continuer à espérer, égalisant (79e) avant de transformer un penalty synonyme de victoire (83e).La Roma y croit encoreUn succès précieux qui permet aux Romains de rester dans la roue d'un finaliste de la Ligue des champions qui conserve son destin en mains. Pour ce faire, l'Inter a affiché une impressionnante maîtrise collective, Samuel Eto'o et les siens ne manquant pas de rétablir l'ordre après un but de Motta contre son camp en ouverture (12e). Le Camerounais aura d'ailleurs été le protagoniste de l'égalisation, son centre-tir dévié par le malheureux Mantovani finissant au fond des filets (13e). Le club lombard aura ensuite fait le trou grâce à une reprise de volée de Cambiasso (34e) et un lob astucieux de l'inévitable Milito (39e).Après la pause, une réalisation de Balotelli aura enfoncé le clou avant que l'arrière-garde lombarde ne se montre fébrile et laisse les visiteurs revenir dans le coup grâce aux buts de Granoche (60e) et Pellissier (74e). Des frayeurs sans conséquence pour un quadruple champion d'Italie qui tentera de réaliser la passe de cinq à Sienne, le week-end prochain, pendant que la Roma aura pour mission de se débarrasser du Chievo. En espérant un faux-pas de Maicon et consorts.