L'Inter s'envole

  • A
  • A
L'Inter s'envole
Partagez sur :

FOOTBALL: L'Inter Milan a dominé la Fiorentina (1-0) dans le cadre de la 14e journée de Serie A et conforte un peu plus son statut de leader.

En dominant la Fiorentina (1-0) ce dimanche dans le cadre de la 14e journée de Serie A, l'Inter Milan a fait une excellente opération au classement général, distançant son dauphin turinois, battu à Cagliari (2-0), de huit longueurs à présent. Avec un but inscrit en toute fin de rencontre, Milito est apparu comme le sauveur intériste.José Mourinho peut remercier Diego Milito. L'attaquant argentin s'est une nouvelle fois montré décisif en offrant la victoire à son équipe (1-0) face à la Fiorentina, dimanche, lors de la 14e journée de Serie A. Défaits en Ligue des champions à Barcelone (2-0) mercredi, les Interistes ont à nouveau confirmé qu'ils étaient plus à l'aise sur les pelouses italiennes que sur les pelouses européennes. En revanche, on n'a pas reconnu la Fiorentina brillante qui avait battu Lyon (1-0). Avec notamment un très bon Quaresma, les Nerazzuri se sont procuré un nombre incalculable d'occasions, avant de trouver la faille dans les dernières minutes.Dès le coup d'envoi les hommes de José Mourinho se sont efforcés de mettre du rythme, histoire de ne pas subir comme à Barcelone. Mais ni Milito, qui perd son duel face à Frey (16e), ni Quaresma, qui croise trop sa volée (28e), ni Chivu, qui manque le cadre sur un coup-franc (35e), ne parviennent à ouvrir le score. Dans l'autre camp, la Fiorentina ne réagira que par de timides coups francs de Vargas... L'Interiste le plus actif est clairement Ricardo Quaresma. Rarement titulaire, le Portugais se signale en éliminant trois joueurs, avant de servir Eto'o, seul dans la surface, mais signalé hors-jeu (39e). L'Inter croit ouvrir le score par Samuel, d'un puissant coup de tête sur corner (50e). Mais l'Argentin s'est accroché avec Dainelli et son but est sévèrement refusé. Milito, d'une frappe du gauche (55e), puis Lucio sur coup franc (60e) font briller Sébastien Frey, qui pourra compter sur la maladresse de l'attaquant argentin cinq minutes plus tard: parti à la limite du hors-jeu, Milito ouvre beaucoup trop son pied et manque le cadre. Lucio n'a pas plus de réussite, quand sa tête passe tout près du poteau gauche de portier français (69e). En face, c'est également le poteau gauche de Julio César qui repousse la frappe de Gilardino un après un raid individuel superbe de l'attaquant de la Viola (80e). L'Inter a eu très chaud, et peut remercier l'abnégation de Milito, qui obtient et transforme un penalty (1-0, 85e), pour offrir un précieux succès aux siens.La Juve laisse l'opportunité à l'Inter de s'envolerArchi-dominateurs, mais maladroits (à l'image d'Eto'o, qui a manqué un face-à-face avec Frey dans les dernières minutes) et malchanceux, les Interistes ont tout de même saisi ce dimanche une belle occasion de faire vraiment le trou sur la Juventus, à une semaine de leur affrontement à Turin. Les hommes de Mourinho se présenteront avec un confortable matelas de huit points d'avance sur leur plus sérieux rival pour le titre, car les Turinois ont sombré en Sardaigne sur la pelouse de Cagliari. Quatre jours après avoir été surclassés par Bordeaux (2-0) en Ligue des champions, les partenaires de Buffon se sont inclinés sur une frappe lointaine de Nene, puis sur un but de Masci dans les dernières minutes (2-0). En déplacement ce soir à Catane, l'AC Milan pourrait en profiter pour ravir la deuxième place aux Turinois. En revanche, tout sourit de nouveau à l'AS Roma depuis le retour de Totti. Victorieux la semaine passée grâce à un triplé de leur capitaine, les Giallorossi sont allés s'imposer sur la pelouse de l'Atalanta Bergame (1-2), et grimpent à la neuvième place. C'est Perrotta qui a offert la victoire aux Romains dans les derniers instants de la partie. Auparavant, Vucinic avait répondu à Ceravolo. L'autre club romain, la Lazio, a concédé un match nul et vierge face à Bologne (0-0), et ne décolle toujours pas (15e). Victorieux la semaine passée de la Fiorentina, Parme a été tenu en échec sur sa pelouse par le Napoli (1-1), et reste cinquième. Samedi soir, le Genoa avait remporté le bouillant derby génois face à la Sampdoria (3-0), où trois joueurs ont été expulsés, grâce à deux penaltys de Milanetto et Palladino, et un but de Marco Rossi. L'Udinese avait également battu Livourne (2-0).