L'Inter retrouve sa bonne marche

  • A
  • A
L'Inter retrouve sa bonne marche
@ Reuters
Partagez sur :

SERIE A - L'Inter Milan a renoué avec le succès en championnat face à Bologne (3-0).

SERIE A - L'Inter Milan a renoué avec le succès en championnat face à Bologne (3-0). Victime d'une baisse de régime en Serie A, presque rejoint par la Roma en tête du Calcio après une défaite la semaine dernière face aux joueurs de la Louve (2-1), l'Inter Milan devait impérativement réagir samedi face à Bologne. Trois jours après l'option prise face au CSKA Moscou en quart de finale aller de la Ligue des champions (1-0), les hommes de José Mourinho ont fait le métier, s'imposant logiquement (3-0), Motta, auteur d'un doublé, et le revenant Balotelli assurant le succès des quadruples champions en titre. Une victoire ô combien importante pour des Lombards dont les concurrents n'ont, eux non plus, pas flanché. Principal rival des Interistes avec seulement un point de retard à l'entame de cette 32e journée, l'AS Roma a ainsi engrangé une quatrième victoire de rang en allant s'imposer sur la pelouse de Bari grâce à une réalisation de Vucinic à l'issue du premier quart d'heure (1-0). Une très bonne opération pour les joueurs de la capitale italienne, qui joueront en outre leurs trois prochains matches au Stade Olympique. Troisième formation encore en lice pour le titre, l'AC Milan a de son côté lutté une période sur la pelouse de Cagliari avant de s'imposer 3 buts à 2, Borriello et Huntelaar permettant notamment aux troupes de Leonardo de ramener trois points de Sardaigne. Des Milanais qui comptent toujours une victoire de retard sur leurs frères ennemis et sont loin d'avoir dit adieu au titre. Motta ouvre et clôt le score Au Stade Giuseppe Meazza, les Nerazzurri n'ont eux pas fait durer le suspense bien longtemps, malgré les absences pour cause de suspension de Zanetti, Lucio, Maicon et Eto'o. Une demi-heure tout au plus. Car hormis une belle frayeur sur un coup-franc de l'ancien Parisien Adailton qui touche le poteau (4e), Pandev (18e) et Balotelli, dont le but est refusé pour une poussette préalable (19e), font monter la pression avant l'ouverture du score méritée de Motta, d'un tir croisé du gauche dans le petit filet (1-0, 29e). Balotelli, enfin de retour après avoir été écarté six matches par "Mou", manque lui une belle occasion de doubler la mise (42e), mais va vite se rattraper après le repos. Le nouvel enfant terrible du football transalpin propulse au fond des filets une superbe inspiration de l'extérieur du droit de Milito (2-0, 52e). Un Milito qui manque d'être récompensé de tous ses efforts quand il vient buter sur Viviano en face-à-face (77e). Et c'est finalement Motta qui clôture la marque et signe du même coup un doublé, à l'issue d'un double une-deux avec Stankovic (3-0, 85e). José Mourinho peut avoir le sourire, son équipe a préparé de la meilleure des manières son quart de finale retour de Ligue des champions dans la capitale russe.