L'Inter reprend place

  • A
  • A
L'Inter reprend place
@ Reuters
Partagez sur :

SERIE A - L'Inter est leader provisoire après son succès sur l'Atalanta (3-1).

SERIE A - L'Inter est leader provisoire après son succès sur l'Atalanta (3-1). Aligner une défense âgée de 134 ans n'est pas sans risques. Samedi, José Mourinho l'a appris à ses dépens lors de la pénible entame de match face à l'Atalanta Bergame. Coupable d'un mauvais alignement, l'arrière-garde intériste composée de Zanetti (36 ans), Materazzi (36 ans), Cordoba (33 ans) et Chivu (29 ans) laisse tout loisir à Tiribocchi de tromper Julio Cesar après cinq minutes de jeu (0-1). L'attaquant passé par le Torino est même à deux doigts de transformer le début de partie en cauchemar pour les Nerazzurri, mais son coup de tête à bout portant rate le cadre (8e). L'averse passée, l'Inter retrouve des couleurs et prend progressivement le jeu à son compte sous les yeux d'un Mario Balotelli condamné aux tribunes de Giuseppe-Meazza après ses sautes d'humeur de milieu de semaine, et son maillot jeté au terme de la victoire glanée contre le FC Barcelone (3-1) en demi-finale aller de la Ligue des champions. C'est donc assis que l'attaquant d'origine ghanéenne assiste à l'égalisation de ses partenaires. Servi en profondeur par Sneijder, l'incontournable Milito profite de l'intervention ratée de Bianco pour lober Coppola d'une subtile demi-volée et inscrire son vingtième but de la saison (1-1, 24e). Chivu s'offre une première Revenu à hauteur d'un adversaire premier relégable, l'Inter ne force pas son talent pour prendre peu à peu la mesure de Bergamasques qui pourront regretter de ne pas avoir enfoncé le clou lors de premières minutes favorables. Monté aux avant-postes sur corner, Cordoba frappe en pivot mais se heurte à la défense adverse (31e). Dans la foulée, Stankovic décoche un missile, trop enlevé pour faire mouche (33e). La troisième tentative est finalement la bonne pour les Lombards. Décalé sur la gauche de la surface, Eto'o centre en retrait et si Sniejder manque sa reprise, Mariga ne se fait pas prier pour expédier la sphère sous la barre (2-1, 35e). Devant à la marque, les quadruples champions d'Italie gèrent tranquillement leur avantage alors qu'Eto'o rate le cadre à la réception d'un centre plongeant de Sneijder (45e). Le repos ne change pas la physionomie d'une rencontre que les Intéristes continuent de dominer sans se créer d'occasions sérieuses. Il faut finalement attendre la puissante frappe de Chivu des vingt mètres pour voir l'Inter sceller son succès en fin de partie (3-1, 78e). Notamment grâce au premier but de l'international roumain sous le maillot noir et bleu, l'Inter chasse provisoirement la Roma du fauteuil de leader, ne manquant pas de mettre les Giallorossi sous pression. Surtout que Francesco Totti et consorts devront se défaire d'un tout autre client puisque c'est la Sampdoria de Gênes, 4e, qui se présentera à l'Olimpico dimanche soir. Toujours est-il qu'avant un déplacement périlleux au Camp Nou, l'Inter n'a pas manqué de faire le plein de confiance.