L'Inter passe la seconde

  • A
  • A
L'Inter passe la seconde
Partagez sur :

FOOTBALL - L'Inter Milan s'est emparé du fauteuil de leader en dominant Napoli (3-1) lors de la 5e journée de Serie A.

L'Inter Milan ne traîne pas. Les Nerazzuri se sont provisoirement emparés du fauteuil de leader, suite à leur victoire acquise aux dépens de Napoli (3-1) à l'issue de la 5e journée de Serie A. Une première place que la Juventus aura probablement à coeur de récupérer en dominant Genoa dès jeudi en match décalé.La machine à gagner de l'Inter Milan continue de faire des ravages en Serie A. Après un retard à l'allumage contre Bari (1-1) lors du match d'ouverture, les champions d'Italie viennent d'enchaîner quatre victoires consécutives, la dernière en date face à Naples (3-1) ce mercredi, lors de la 5e levée du championnat italien. Toujours aussi efficaces devant le but adverse, les hommes de José Mourinho, suspendu pour ce match et suppléé sur le banc de touche par son adjoint Giuseppe Baresi, ont plié la rencontre dès la première période. Et c'est une nouvelle fois le duo Eto'o-Milito qui a placé les Nerazzurri sur de bons rails.Muette contre Barcelone en Ligue des champions la semaine passée (0-0), l'attaque milanaise ne tarde pas à trouver la faille dans la défense napolitaine. Après seulement deux minutes de jeu à Giuseppe Meazza, Samuel Eto'o comble déjà les supporters intéristes. Son but, une frappe dans les cages désertées par le gardien après un cafouillage, n'est pas le plus beau de sa carrière, loin de là (1-0, 2e). Celui de Diego Milito l'est déjà un peu plus. Deux minutes après l'ouverture du score du Camerounais, l'Argentin reçoit un caviar de Maicon dans la surface et place un tir imparable (2-0, 4e). La tête basse, le Napoli sombre déjà dans la morosité, impuissant face à la réussite de l'Inter.Totti, une nouvelle fois en sauveurD'autant que Lucio enfonce le clou. Sur un corner, le défenseur brésilien s'élève plus haut que tout le monde et sa tête rageuse ne laisse aucune chance à Zuniga (3-0, 31e). Les jeux sont faits. Seul satisfaction pour les Napolitains, la réduction du score d'Ezequiel Lavezzi quelques minutes plus tard. Sur un corner, l'attaquant argentin, qui inscrit là son premier but de la saison, profite du laxisme de la défense milanaise pour reprendre de volée une remise astucieuse de Quagliarella (3-1, 37e). Sans forcer, les Nerazzurri attendent patiemment le coup de sifflet final. Les voilà en tête de la Serie A, après le faux pas de la Sampdoria Gênes face à la Fiorentina (0-2) et avant le résultat de la Juventus Turin, qui défiera le Genoa ce jeudi.Parmi les autres résultats de la soirée, l'AS Roma a arraché le point du match nul à Palerme (3-3) grâce à un penalty transformé par Francesco Totti à deux minutes de la fin du temps réglementaire. De son côté, l'AC Milan a quitté Udinese bredouille, dominé sur la plus petite des marges (0-1) et un but de Di Natale, son septième de la saison. Parme a ramené trois points de son déplacement à Rome contre la Lazio (2-1), tout comme Cagliari à Bari (1-0) et Bologne face à Livourne (2-0). Enfin, pas de but et pas de vainqueur entre Sienne et le Chievo (0-0) et entre l'Atalanta Bergame et Catane (0-0).