L'Inter ne lâche pas

  • A
  • A
L'Inter ne lâche pas
@ Reuters
Partagez sur :

SERIE A - Les Milanais s'imposent face à la Juventus Turin (2-0).

SERIE A - Les Milanais s'imposent face à la Juventus Turin (2-0). Ils ont souffert mais leur victoire vendredi contre la Juventus est amplement méritée. Et surtout capitale dans une course au scudetto que l'Inter est loin d'avoir abandonnée. La réception de la Vieille Dame dans ce match avancé de la 34e journée de Serie A constituait toutefois un obstacle des plus coriaces. Et malgré un score (2-0) plutôt flatteur, les Turinois se sont en effet avéré des adversaires bien difficiles à faire rompre, même à 10. L'exclusion de Sissoko, à la 38e minute pour avoir reçu un deuxième carton jaune pour un vilain tacle sur Zanetti, fut incontestablement le premier gros tournant de la rencontre. Un incident d'autant plus regrettable que Zebina et ses camarades faisaient bonne figure à l'image du début de match qui vit Iaquinta cadrer après 28 secondes de jeu, son tir à ras de terre n'inquiétant pas Julio Cesar. Puis Del Piero s'illustrait par un petit numéro de dribbles avant de déclencher une frappe sur laquelle le gardien brésilien s'employait à nouveau mais cette fois-ci de manière plus autoritaire (2e). L'icône de la Juve quittait ensuite ses camarades au moment du rouge de Sissoko, remplacé par Poulsen (39e). Contrariés dans ce premier acte, les hommes de Mourinho ne manquaient pas non plus d'opportunités pour mettre en danger un Gigi Buffon impeccable notamment sur une tentative de Motta (16e). Sissoko, lui, effectuait un retour gagnant sur Eto'o au moment où le Camerounais s'apprêtait à frapper en bonne position à l'entrée de la surface (26e). La Juve décroche Les occasions se multiplieront plus franchement en seconde période côté nerazzurro. Eto'o (55e) et Milito (57e) rataient la cible de près alors que le puissant tir de Stankovic trouvait à nouveau un Buffon inspiré (64e). Mais comment Milito a pu ensuite louper le cadre de la tête, à un mètre seulement de la ligne, dans cette 68e minute ? Il doit encore se le demander. Le bonheur arriva finalement à un quart d'heure de la fin sur un exploit de Maicon. Le latéral droit de la Seleçao héritait du cuir suite à un coup franc et enchaînait amorti de la cuisse droite, sombrero sur Amauri, deuxième amorti de la cuisse et enfin volée du droit imprenable pour Buffon (1-0, 75e). Eto'o assurait scellait la victoire dans le temps additionnel en profitant d'un tir raté de Muntari transformé en centre au point de penalty (2-0, 92e). Ce succès de l'Inter maintient donc la pression sur l'AS Roma qui devra obligatoirement s'imposer dimanche dans le derby contre la Lazio pour s'asseoir à nouveau sur le toit de la Serie A. La Juventus, en revanche, a perdu beaucoup dans sa course pour la quatrième place. La Samdoria, qui accueille l'AC Milan, et Palerme en déplacement à Cagliari, tenteront d'en profiter.