L'Inter humilie l'AC Milan

  • A
  • A
L'Inter humilie l'AC Milan
Partagez sur :

Après un départ raté face à Bari (1-1), l'Inter Milan s'est offert une victoire de prestige samedi à San Siro face à son rival de l'AC Milan (4-0), lors de la 2e journée de Serie A. Les buts nerazzurri ont été inscrits par Motta, Maicon, Milito et Stankovic. La Juventus Turin s'est quant à elle imposée dimanche sur le terrain de la Louve (1-3) et s'installe donc en tête du championnat.

Après un départ raté face à Bari (1-1), l'Inter Milan s'est offert une victoire de prestige samedi à San Siro face à son rival de l'AC Milan (4-0), lors de la 2e journée de Serie A. Les buts nerazzurri ont été inscrits par Motta, Maicon, Milito et Stankovic. La Juventus Turin s'est quant à elle imposée dimanche sur le terrain de la Louve (1-3) et s'installe donc en tête du championnat.Il n'y a pas eu photo. Si l'AC Milan avait mieux débuté la saison que l'Inter la semaine dernière, grâce à sa victoire à Sienne (2-1), les Nerazzurri n'ont pas tardé à réagir et faire comprendre à leurs meilleurs ennemis qu'ils étaient les champions en titre. Le derby lombard entre les deux clubs, qui divise la ville deux fois par an, a nettement tourné à l'avantage des hommes de Jose Mourinho (4-0), déjà bien à l'abri avant la pause. Un net coup d'accélérateur pour eux, qui n'avaient pu faire mieux que partager les points face à Bari, malgré le premier but d'Eto'o sous ses nouvelles couleurs (1-1), en ouverture du championnat. Cette deuxième journée de Serie A, qui se prolongera dimanche avec un choc bouillant entre l'AS Roma et la Juventus Turin au Stadio Olimpico, marque donc le retour aux affaires des quadruples tenants. Faut-il voir un lien avec l'arrivée récente en provenance du Real Madrid de Sneijder, titularisé dans l'entrejeu aux côtés de Motta, Stankovic et Zanetti ? Toujours est-il que l'Inter a semblé beaucoup plus facile ce samedi soir sur la pelouse de San Siro. Le score en témoigne. La manière aussi. Les joueurs de Leonardo, dépassés dès la demi-heure de jeu sur l'ouverture du score de Motta (1-0, 29e), recrue débarquée du Genoa, s'en sont encore plus aperçus après l'expulsion de Gattuso pour un deuxième carton jaune (40e). Huntelaar impuissantMais la rencontre était pliée auparavant puisque l'autre ancien génois, Milito, avait déjà doublé la mise sur penalty (2-0, 36e). Avec Pato et Borriello associés en pointe, soutenu par un Ronaldinho dont tout le monde attend des merveilles, surtout Silvio Berlusconi, les Rossoneri ne sont jamais parvenus à contrarier la défense nerazzura malgré l'entrée après le repos de Huntelaar. Leur nombre d'occasions franches proches du néant en a témoigné, au grand regret des supporters de l'AC Milan, à domicile pour l'occasion. L'apport dans l'axe central intériste de Lucio, arrivé cet été du Bayern Munich, n'y est sans doute pas innocent. Une fois réduit à dix, le Milan n'a plus vu le jour. Ni le cuir. Maicon, bien servi par Milito, en a profité pour enfoncer le clou juste avant la pause (3-0, 45e). Et Stankovic, alerté par Muntari, ne s'est pas fait prier pour en rajouter une couche peu après l'heure de jeu d'une frappe en dehors de la surface (4-0, 67e). Une claque dont les Rossoneri vont devoir vite se relever. Car elle pourrait laisser des traces.La Juve prend les commandesDimanche, la Juventus Turin, s'est quant à elle imposée sur la pelouse de l'AS Rome (1-3). La Vieille Dame ne pouvait pas mieux débuter son début de championnat. Avec deux victoires en autant de matches, les coéquipiers de Diego, auteur d'un doublé dans ce match et déjà époustouflant lors de la précédente journée face au Chievo avec une passe décisive, occupent le fauteuil de leader de Serie A. L'AS Rome enregistre quant à elle un second revers consécutif, après sa défaite à Gênes le week-end passé (3-2), et s'enlise d'ores et déjà dans les profondeurs du classement.