L'Inter fait déjouer le Barça

  • A
  • A
L'Inter fait déjouer le Barça
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - A l'aller, les Milanais se sont imposés (3-1) face aux Catalans.

LIGUE DES CHAMPIONS - A l'aller, les Milanais se sont imposés (3-1) face aux Catalans. La première demi-finale aller de la Ligue des Champions opposant l'Inter Milan au FC Barcelone, mardi soir au Stade Giuseppe-Meazza, a tenu toutes ses promesses. Impérial face à Arsenal lors du tour précédent, surtout lors du match retour marqué par le quadruplé de Messi (2-2, 4-1), le champion d'Europe en titre s'est cette fois heurté au réalisme du club lombard, déjà entrevu face à Chelsea en huitièmes de finale (2-1, 1-0) et face au CSKA Moscou en quarts (1-0, 1-0). S'ils ont subi l'ouverture du score, les hommes de José Mourinho sont finalement parvenus à s'imposer par deux buts d'écart (3-1), ce qui les place en position de force avant le match retour prévu la semaine prochaine au Camp Nou. Sans ses deux Français, Eric Abidal et Thierry Henry, cantonnés sur le banc, le Barça connaît d'ailleurs un début de match plutôt difficile face à une équipe déjà rencontrée en phase de poules (0-0, 2-0). L'Inter est même tout proche d'ouvrir le score mais la frappe enroulée de Samuel Eto'o est détournée par Victor Valdes (17e). Ce sont pourtant bien les Catalans qui réussissent à faire la différence. Profitant d'une perte de balle de Lucio, le Brésilien Maxwell accélère sur le côté gauche de la surface et centre parfaitement en retrait pour Pedro qui fusille Julio Cesar d'une frappe puissante (0-1, 19e). Pas de quoi décontenancer les Intéristes qui réagissent rapidement. Auteur d'une percée côté droit, Eto'o centre en retrait pour Diego Milito qui temporise et sert Wesley Sneijder, dont la reprise trompe Valdes (1-1, 30e). Puyol suspendu pour le match retour Face à une formation solide en défense et redoutable en contre, le Barça, à l'image de sa star Lionel Messi, très peu en vue, peine à s'exprimer. A l'inverse, les Nerazzurri profitent de n'importe quelle occasion. Suite à un ballon perdu par Messi, Goran Pandev accélère dans l'axe et lance Milito côté droit. L'Argentin trouve Maicon, qui résiste à la charge de Seydou Keita, et glisse le ballon hors de portée de Valdes (2-1, 48e). Frustrés, les Catalans perdent leur sang-froid, à l'image de leur capitaine Carles Puyol qui écope d'un carton jaune pour contestation et sera suspendu pour le match retour. Les Blaugrana sonnent toutefois la révolte mais ni Messi d'un tir lointain (53e), ni Sergio Busquets (54e) ne parviennent à tromper la vigilance de Cesar. Les Milanais font en revanche preuve d'une réussite insolente en contre-attaque. Suite à un ballon récupéré par Thiago Motta, Eto'o centre depuis le côté droit pour Sneijder qui manque sa tête, mais Milito, peut-être en position de hors-jeu, surgit pour pousser le cuir au fond des filets du crâne (3-1, 61e). Face à une équipe parfaitement organisée, les Barcelonais, malgré une grosse domination en fin de match, s'inclinent ainsi par deux buts d'écart. A eux de trouver la solution pour le match retour, ce qu'ils avaient été en mesure de faire en phases de poules. Mais cette fois c'est une place en finale qui attend le vainqueur de cette double confrontation.