L'Inter en marche

  • A
  • A
L'Inter en marche
@ Reuters
Partagez sur :

COUPE D'ITALIE - En finale, l'Inter défie son rival pour le titre en Serie A, l'AS Rome.

COUPE D'ITALIE - En finale, l'Inter défie son rival pour le titre en Serie A, l'AS Rome.Plus que jamais en course pour remporter un cinquième titre de champion d'Italie consécutif, l'Inter Milan, qui dispose de deux points d'avance sur l'AS Rome à deux journées de la fin, arrive au terme d'une saison qui pourrait bien s'avérer historique. Tombeurs de Chelsea puis du Barça, les hommes de José Mourinho s'apprêtent à disputer le 22 mai prochain la finale de la Ligue des champions face au Bayern Munich, un titre qu'ils n'ont plus remporté depuis 1965. Mais avant ce match historique, les Intéristes défient l'AS Rome mercredi en finale de la Coupe d'Italie, au Stade Olympique de Rome.Hormis la saison dernière, lorsque la Lazio avait décroché le trophée au détriment de la Sampdoria, les quatre dernières éditions de l'épreuve avaient mis aux prises les deux clubs. Si les Lombards s'étaient imposés en 2005 et 2006, les Romains l'avaient emporté en 2007 et 2008. Relégués à deux longueurs du leader intériste depuis leur défaite concédée à domicile face à la Sampdoria (1-2) fin avril, les Giallorossi ont à coeur de mettre un frein aux ambitions de l'Inter, qui, dimanche face à la Lazio (victoire 2-0), a bénéficié du soutien des supporters adverses, tout heureux de voir les Nerazzurri vraisemblablement priver du titre leurs ennemis jurés de la Roma.Les forces de police mobiliséesDu coup, les autorités de la capitale transalpine ont annoncé mardi qu'ils avaient renforcé le dispositif de sécurité. Près de 600 stadiers seront ainsi présents dans l'enceinte, soutenus par de nombreuses forces de police afin d'éviter tout accrochage entre les supporters des deux camps qui ne manqueront pas l'occasion de se provoquer. Revanchards, Claudio Ranieri et ses hommes connaissent l'ampleur du défi qui les attend, eux qui ont réussi à tenir tête à l'Inter cette saison lors de leur double confrontation en championnat. Auteurs d'un nul à Milan (1-1, 12e journée), les Romains s'étaient en effet imposés au retour (2-1, 31e journée), ce qui les avait relancés dans la course au titre. Totti et ses coéquipiers savent donc comment s'y prendre pour inquiéter les Milanais et seront particulièrement motivés, eux qui sont en position d'outsider et qui n'ont plus rien à perdre, alors que les Intéristes ont encore une finale de Ligue des champions à jouer et une première place en championnat à conserver.