L'important, c'est Rose

  • A
  • A
L'important, c'est Rose
Partagez sur :

Finalistes de conférence l'an passé, les Bulls comptent bien aller encore plus haut dans les mois et années à venir. Pour cela, la franchise de l'Illinois vient de s'assurer l'essentiel: la prolongation de contrat de Derrick Rose. Selon le Chicago Tribune, le meneur aurait donné son accord pour cinq ans, et une somme de 94 millions de dollars.

Finalistes de conférence l'an passé, les Bulls comptent bien aller encore plus haut dans les mois et années à venir. Pour cela, la franchise de l'Illinois vient de s'assurer l'essentiel: la prolongation de contrat de Derrick Rose. Selon le Chicago Tribune, le meneur aurait donné son accord pour cinq ans, et une somme de 94 millions de dollars. "C'est quelque chose d'important." Alors que les Bulls ont convoqué la presse, ce mercredi, pour une annonce, Derrick Rose n'a pas voulu confirmer qu'il s'agirait bien de l'officialisation de sa prolongation de contrat. "Ça sera quelque chose d'important, mais j'en parlerai mercredi, quand il y aura ma famille et quand tout le monde sera présent", a simplement lâché le meneur, qui, selon le Chicago Tribune, aurait donné son accord pour un bail de cinq années, et la rondelette somme de 94 millions de dollars (autour de 72 millions d'euros). Une prolongation qui prendra effet à partir de la prochaine saison, et qui semble réjouir ses coéquipiers. "Nous sommes ravis pour lui, confirme Carlos Boozer. Il le mérite. Il a fait beaucoup d'efforts. J'aurai même préféré un contrat de dix ans !" Rookie de l'année en 2009, Rose est devenu MVP de la Ligue deux années plus tard, propulsant les Bulls dans des sphères plus atteintes depuis les années Michaël Jordan. Avec une moyenne de 25 points et 7,7 passes l'an passé, le meneur avait propulsé les siens jusqu'en finale de conférence, où il furent battus par le Heat de James et Wade. "J'ai une vie assez humble" Une performance qui peut donner de l'espoir aux supporters de Chicago, puisque l'effectif a depuis été renforcé par Richard Hamilton, sans avoir de départ majeur à déclarer. L'ancien Piston s'est d'ailleurs bien vite mis au service de son nouveau meneur. "Il est jeune, il a 23 ans, et la façon dont il joue sur le terrain est la même qu'à l'entraînement, où il travaille dur. Il a vraiment une grosse éthique de travail", lance "Rip". De son côté, "D-Rose" parle peu, mais a donc décidé de rester fidèle à sa ville natale. "Les Bulls sont loyaux. Ils sont restés loyaux avec moi, et m'ont prouvé qu'ils comptaient sur moi, glisse "Pooh", qui ne veut pas mettre l'argent au premier plan. J'ai une vie assez humble. Bien sûr, je peux m'offrir ce que je veux, mais à part ça, il n'y a pas grand-chose qui m'excite. Gagner est l'une de ces choses. Etre avec ma famille en est une autre. L'argent, c'est la dernière chose à laquelle je pense." Alors que la saison démarre dimanche, le trophée Larry O'Brien risque désormais d'occuper toutes ses pensées...