L'heure du rachat pour le PSG ?

  • A
  • A
L'heure du rachat pour le PSG ?
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Distancé au classement, Paris rêve d'un succès de prestige face à l'OM.

LIGUE 1 - Distancé au classement, Paris rêve d'un succès de prestige face à l'OM. "C'est un match particulier, un match spécial car nous avons beaucoup à gagner dans cette rencontre." Si les matches entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille revêtent chaque fois un caractère bien singulier, le prochain rendez-vous entre les deux formations, dimanche en clôture de la 26e journée de Ligue 1, ne déroge pas à la règle comme le confirme Antoine Kombouaré sur le site du club de la capitale. Largement hors-course de toutes ambitions au classement, si ce n'est celle du maintien, la formation parisienne, victorieuse face à Toulouse le week-end passé (1-0), jouera pourtant gros face à son rival de toujours. "D'abord les trois points. Cela serait un énorme pas en avant avec deux victoires consécutives", espère l'entraîneur parisien, "mais cette victoire nous permettrait aussi de nous racheter et de retrouver une certaine crédibilité. Un succès nous permettrait également de nous réconcilier avec notre public", poursuit l'ancien Nantais. Heinze: "Ce n'est pas la guerre" Si l'enjeu sportif - pourtant bien réel alors que les Phocéens ne pointent qu'à six longueurs du leader bordelais et se sont rapprochés à deux points seulement de la troisième place occupée par Lille (avec un match en plus), passe depuis quelques années déjà au second plan, l'attente des supporters est elle immense. "On sait que tout le monde va regarder cette rencontre même si certains disent que le Clasico a perdu de sa saveur. C'est faux !" confie Guillaume Hoarau. Une rivalité qui, il faut l'espérer, ne s'exprimera pas hors du terrain alors que le match, classé à haut risque, sera l'objet de la mise en place d'un dispositif de sécurité particulier et que seuls 1500 supporters olympiens ont été autorisés à faire le déplacement jusqu'à Paris. Sur le terrain, il est un joueur qui pourrait bien cristalliser la rancoeur des Parisiens toujours tenus en échec sur leurs terres depuis le 7 novembre 2004 (2 nuls, 2 défaites) et leur dernier succès au Parc des Princes face à l'OM (2-1). Gabriel Heinze. L'ancien joueur du PSG, passé à la concurrence en juillet dernier, a tenté de calmer le jeu lors d'une conférence avant le match face au FC Coepnhague qui a vu, jeudi, la qualification de Marseille pour les 8es de finale de la Ligue Europa. "Les supporteurs parisiens doivent comprendre que je dois maintenant me concentrer au maximum pour l'OM. Je connais l'importance de cette rencontre, mais ce n'est pas moi qui vais jouer contre Paris, c'est l'OM qui va jouer contre le PSG. (...) Ce n'est pas la guerre. Juste un match de football qui dure 90 minutes". Pas sûr que les tribunes parisiennes l'entendent de cette oreille...