L'heure de sortir Lass

  • A
  • A
L'heure de sortir Lass
Partagez sur :

Confiné sur le banc des remplaçants par José Mourinho, Lassana Diarra pourrait sortir de sa coquille en cette fin de saison. La blessure de Sami Khedira ouvre une brèche au milieu de terrain français du Real Madrid. Une occasion qu'il ne devra pas laisser passer quand le fantasque entraîneur portugais fera appel à lui pour contrer le FC Barcelone, mercredi soir en Ligue des champions.

Confiné sur le banc des remplaçants par José Mourinho, Lassana Diarra pourrait sortir de sa coquille en cette fin de saison. La blessure de Sami Khedira ouvre une brèche au milieu de terrain français du Real Madrid. Une occasion qu'il ne devra pas laisser passer quand le fantasque entraîneur portugais fera appel à lui pour contrer le FC Barcelone, mercredi soir en Ligue des champions. C'est sans doute sa dernière chance. Pas vraiment dans les plans de José Mourinho, Lassana Diarra voit se présenter d'ici la fin de la saison une ultime opportunité de convaincre son entraîneur. Sous contrat avec le Real Madrid jusqu'en 2013, le milieu de terrain français, acheté pour 23 millions d'euros à Portsmouth en 2008, n'a plus les faveurs du Portugais qui lui préfère le plus souvent Khedira, Pepe et Xavi Alonso. Mais, coup de bol pour l'ancien Gunner, la longue indisponibilité de Sami Khedira, touché à la cuisse mercredi dernier lors de la finale de la Coupe du Roi, lui redonne espoir de retrouver une place de titulaire pour les derniers grands rendez-vous de la saison, à commencer par les deux nouveaux clasico à venir, en Ligue des champions ce coup-ci. De retour d'une blessure à la hanche, "Lass" a joué toute la rencontre samedi dernier lors de la démonstration du Real à Valence (6-3). Ce qui ne permet pas pour autant d'affirmer que le Français sera titulaire mercredi à Santiago-Bernabeu face au Barça puisque Granero, son rival direct pour suppléer Khedira, a lui aussi été aligné à Mestalla quand Pepe et Xavi Alonso étaient préservés. Il demeure néanmoins favori pour constituer le trio du milieu madrilène dont la tâche principale sera de gêner le développement des actions barcelonaises. L'occasion en or de se montrer Diarra, qui n'a plus été appelé en équipe de France depuis le 11 août dernier et la liste de Laurent Blanc vierge de tout mondialiste, n'a plus que quelques semaines devant lui pour persuader José Mourinho qu'il a bien un avenir à Madrid. Lassé de jouer les doublures de luxe du duo Khedira-Alonso, le garçon de 26 ans souhaite de toute façon que sa situation évolue, quitte à partir l'été prochain pour retrouver du temps de jeu. Mais avec les échéances qui attendent le Real d'ici là, et notamment ces deux derniers clasico de la saison hautement médiatisés, "Lass" peut encore faire changer d'avis son entraîneur à condition de se rendre indispensable. Contre Barcelone, ses valeurs de guerrier seront les bienvenues, surtout si l'on se réfère à la finale électrique de la Coupe du Roi. Combattif plus que technique, le joueur formé au Havre pourrait venir muscler le milieu de terrain des Merengue qui ne manque déjà pas d'atouts de ce côté-là. Et s'il venait à sortir un grosse performance, dans l'un des matches les plus importants de la saison du Real - comme du Barça -, alors peut-être que le Français prolongerait son séjour dans la capitale espagnole. Sinon, Diarra pourrait bien faire ses cartons une fois l'été venu.