L'exploit ou la porte

  • A
  • A
L'exploit ou la porte
Partagez sur :

Les quarts de finale aller de la Ligue Europa ont été à sens unique pour le Benfica Lisbonne, le FC Porto et Villarreal. Leurs adversaires respectifs, le PSV Eindhoven, le Spartak Moscou et le FC Twente, n'ont a priori aucune chance d'inverser la tendance au retour, jeudi soir. Certains y croient plus que d'autres...

Les quarts de finale aller de la Ligue Europa ont été à sens unique pour le Benfica Lisbonne, le FC Porto et Villarreal. Leurs adversaires respectifs, le PSV Eindhoven, le Spartak Moscou et le FC Twente, n'ont a priori aucune chance d'inverser la tendance au retour, jeudi soir. Certains y croient plus que d'autres... PSV Eindhoven-Benfica Lisbonne Y a-t-il un espoir pour le PSV ? Malgré la claque reçue à l'aller au stade de la Luz (1-4), Eindhoven croit toujours en ses chances de se qualifier pour les demi-finales de la Ligue Europa. "Nous devons prouver que nous pouvons jouer mieux que ce que nous avons montré et leur mettre la pression, a déclaré sur le site de l'UEFA le gardien Andreas Isaksson. Nous devons faire de notre mieux. Ce n'est pas un bon résultat en vue du match retour mais nous avons toujours une chance, et nous lutterons jusqu'au bout." Mais le Benfica Lisbonne, même s'il n'a pas grand-chose à craindre, ne se laissera pas faire. Le titre du Portugal lui ayant échappé, la Ligue Europa est un trophée qui lui tient à coeur. Surtout que le FC Porto, qui l'a doublé en championnat, est encore en lice... "Nous savons que nous avons une grande équipe et nous sommes vraiment convaincus que nous pouvons atteindre la finale et la gagner, a affirmé la défenseur Maxi Pereira. Il faut y aller étape par étape, et même si nous avons pris une bonne option dans cette rencontre, il reste encore 90 minutes à disputer. Cela dit, nous sommes confiants." Spartak Moscou-FC Porto Vainqueur à l'aller cinq buts à un, le FC Porto s'est mis à l'abri dans l'optique du match retour, qui aura lieu jeudi soir à Moscou. Mais les champions du Portugal ne doivent pas négliger cette rencontre, car l'équipe russe n'aura plus rien à perdre. "Dans le football, vous ne pouvez jamais dire que certaines situations sont impossibles mais cette défaite ne nous rend pas la tâche facile, admet le milieu de du Spartak, Ibson. Qui sait ce qui se passera à Moscou ? On doit essayer de renverser la vapeur ou au moins gagner devant nos supporters." Auteur d'un triplé à l'aller, Falcao ne dit pas le contraire. "Cette victoire était très importante et on est satisfait de notre prestation, a-t-il indiqué. On sait qu'on devra être au top au match retour, parce qu'ils sont très forts chez eux, mais l'avantage qu'on a pris nous permettra d'être calme au retour." FC Twente-Villarreal Le défi qui attend le FC Twente est le même que celui auquel doit faire face le Spartak Moscou. Largement défait à l'aller sur la pelouse de Villarreal (1-5), les champions des Pays-Bas vont devoir mettre les bouchées doubles au retour, ou du moins sauver l'honneur. Comment ? Déjà en retrouvant une certaine solidité défensive, mise à mal au Madrigal par le duo de choc du Sous-marin jaune composé de Giuseppe Rossi et Nilmar. "Les joueurs (de Villarreal) sont petits alors que nous, on a de grands garçons qui peuvent marquer ou défendre sur coups de pied arrêtés. Et pourtant, ils ont réussi à marquer, a regretté le milieu néerlandais Denny Landzaat, qui ne se fait plus aucune illusion. On les a laissé rentrer dans le match et on n'a pas eu de chance que le score soit aussi sévère. Je pense qu'on est éliminé de la Ligue Europa."