L'exploit du jour pour Jarville

  • A
  • A
L'exploit du jour pour Jarville
Partagez sur :

Au lendemain de la qualification surprise de l'US Chauvigny aux dépens de Châteauroux (3-0), deux autres équipes de Division d'Honneur se sont qualifiées pour les 32e de finale de la Coupe de France : Issy-les-Moulineaux et Vaulx-en-Velin. Mais l'exploit du jour est à mettre à l'actif des joueurs de Jarville, pensionnaires de CFA 2, qui ont sorti Dijon (1-0). Ça passe en revanche pour Sedan, Evian-Thonon, Troyes, Le Mans, Reims, Boulogne-sur-Mer, Clermont, Angers ou encore Nantes.

Au lendemain de la qualification surprise de l'US Chauvigny aux dépens de Châteauroux (3-0), deux autres équipes de Division d'Honneur se sont qualifiées pour les 32e de finale de la Coupe de France : Issy-les-Moulineaux et Vaulx-en-Velin. Mais l'exploit du jour est à mettre à l'actif des joueurs de Jarville, pensionnaires de CFA 2, qui ont sorti Dijon (1-0). Ça passe en revanche pour Sedan, Evian-Thonon, Troyes, Le Mans, Reims, Boulogne-sur-Mer, Clermont, Angers ou encore Nantes. Si elle peut malheureusement être l'otage de ce que le football présente parfois de pire, comme vendredi soir à Nîmes où le gardien d'Istres a été agressé par de pseudo-supporteurs gardois, la Coupe de France nous réserve encore le meilleur, ces surprises qui font le sel de cette compétition bientôt centenaire. Vendredi, l'US Chauvigny, club de DH, avait montré la voie en éliminant Châteauroux qui évolue en Ligue 2 (3-0). L'équipe de la Vienne ne sera pas la seule équipe de Division d'Honneur présente au stade des 32e de finale de la « Vieille Dame », qui verra l'entrée en lice des clubs de Ligue 1 début janvier, rejointe samedi par Issy-les-Moulineaux, vainqueur (3-1) de Fayet (District) et Vaulx-en-Velin qui a dominé (1-0) Lons-le-Saunier, une autre équipe de DH. Mais l'exploit de ce samedi est à mettre à l'actif des joueurs de Jarville, pensionnaires de CFA 2, qui ont réussi la performance d'éliminer Dijon (1-0), solidement installé dans la première moitié du classement de Ligue 2. Bien moins lotis dans ce championnat de deuxième division, puisqu'ils végètent à la dernière place, les Grenoblois n'ont pas profité de la Coupe de France pour s'offrir un bon bol d'air, battus après prolongation sur la pelouse de Raon-l'Etape (3-2) qui évolue en CFA... Autre victime de ce huitième tour, Ajaccio qui a chuté sur la pelouse de Cannes (2-1), équipe aujourd'hui installée en National et entraînée par un certain Albert Emon. Un piège que Sedan, Clermont, deux équipes convaincantes respectivement face à Amnéville (4-0) et Thiers (5-0), Evian-Thonon, Troyes, Le Mans, Reims, Boulogne-sur-Mer, Angers ou encore Nantes, tombeur de son voisin de Vertou (2-0), ont su éviter pour passer un nouveau tour. Ces équipes qui étaient attendues en 32e de finale seront accompagnées par au moins cinq clubs de National, Paris FC, Amiens, Cannes, Fréjus et Strasbourg, logique tombeur de Thaon (3-0), en attendant les résultats de Rouen, opposé à Douai dimanche, et Créteil dont le match face à Laval a été reporté. Parmi les divisions inférieures, notons le carton réussi par le Poiré-sur-Vie (CFA) qui a éliminé (6-0) Angoulême (DH), score partagé contre Lannion (DH) par une jeune connaissance de la Coupe de France, Quevilly, dont le formidable parcours la saison dernière, fatal à Angers, Rennes ou encore Boulogne-sur-Mer, avait pris fin en demi-finale face au Paris Saint-Germain, futur lauréat de l'épreuve.