L'exploit de l'année: Marit Bjoergen

  • A
  • A
L'exploit de l'année: Marit Bjoergen
Partagez sur :

Si certains ont marqué cette année 2010 par leur régularité au plus haut niveau, d'autres ont su tirer leur épingle du jeu au moment opportun en se signalant par un coup d'éclat. C'est notamment le cas de la fondeuse norvégienne Marit Bjoergen, triple médaillée d'or à Vancouver, ou encore du biathlète français Vincent Jay, titré à la surprise générale lors de ces mêmes JO. Le kite-surfeur Alexandre Caizergues a lui aussi marqué les esprits en dépassant la barre mythique des 100 km/h sur l'eau.

Si certains ont marqué cette année 2010 par leur régularité au plus haut niveau, d'autres ont su tirer leur épingle du jeu au moment opportun en se signalant par un coup d'éclat. C'est notamment le cas de la fondeuse norvégienne Marit Bjoergen, triple médaillée d'or à Vancouver, ou encore du biathlète français Vincent Jay, titré à la surprise générale lors de ces mêmes JO. Le kite-surfeur Alexandre Caizergues a lui aussi marqué les esprits en dépassant la barre mythique des 100 km/h sur l'eau. 1e: Le triplé olympique de Marit Bjoergen Certes, elle n'est peut-être pas la plus connue des athlètes ayant marqué cette année 2010, mais Marit Bjoergen a retenu à juste titre votre attention. L'année de ses 30 ans, la fondeuse norvégienne a en effet réalisé un exploit que peu de sportifs peuvent se targuer d'avoir réussi en obtenant un formidable triplé lors des JO de Vancouver. Médaillée d'or du sprint, du 15 km poursuite et du relais 4x5 km, la championne originaire de Trondheim s'est même payée le luxe de décrocher deux autres médailles: l'argent lors du 30 km classique départ groupé et le bronze sur 10 km libre. Avec cinq médailles glanées au Canada, Bjoergen est devenue ainsi l'égale dans son pays de la légende Ole-Einar Bjoerndalen. Prochain objectif pour elle, les Mondiaux 2011 qui se dérouleront sur ses terres à Oslo, où elle espère réaliser une nouvelle moisson. 2e: L'or olympique de Vincent Jay Inconnu ou presque avant l'hiver dernier, Vincent Jay a lui aussi marqué de son empreinte ces JO de Vancouver. Auteur d'une course fantastique lors du sprint (10 km) et d'un sans faute aux tirs, le biathlète tricolore s'est imposé au nez et à la barbe des plus grands favoris, décrochant l'or olympique. Quelques jours plus tard, il ne manquait pas de confirmer en obtenant le bronze en poursuite (12,5 km), entraînant dans son sillage un groupe France euphorique dans cette discipline très exigeante qu'est le biathlon. 3e: La barre des 100 km/h tombe Le 13 octobre dernier, un record mythique est tombé. Le kite-surfeur français Alexandre Caizergues est en effet parvenu à battre, à Lüderitz en Namibie, le record absolu de vitesse sur l'eau avec un run chronométré à 54,10 noeuds (100,19 km/h) sur 500 mètres, effaçant ainsi des tablettes le record de l'Hydroptère d'Alain Thébault (50,57 noeuds). Mais surtout, le Français a franchi la barre symbolique des 100 km/h, ce que personne n'avait jamais réussi auparavant sur l'eau. De quoi attirer le feu des projecteurs sur une discipline peu médiatisée.