L’Etat booste la retraite des sportifs

  • A
  • A
L’Etat booste la retraite des sportifs
@ REUTERS
Partagez sur :

Le chef de l’Etat va faire un geste pour les champions français à faibles revenus. Décryptage.

Aux sportifs de haut niveau, la patrie reconnaissante. Nicolas Sarkozy aurait pu commencer son discours avec cette phrase, lundi, en présentant ses vœux au monde sportif. Le chef de l’Etat a annoncé qu’il voulait prendre en charge les cotisations retraite des champions français. Europe1.fr revient sur ce projet de loi qui faciliterait la vie de milliers de sportifs de haut niveau.

Le message du président. Lundi, Nicolas Sarkozy s’est adressé directement à ces sportifs : "on ne peut pas dire à un jeune sportif quand il porte le maillot national : ‘il sert son pays’ et ne tenir aucun compte dans sa carrière des années qu’il a passées à servir la France". Le message est clair : les sportifs qui ont sué pour le pays devront, à l’avenir, être remerciés.

Le constat. Selon un membre du cabinet de Chantal Jouanno, interrogé par Europe1.fr, "la ministre aurait reçu de nombreux sportifs depuis son arrivée (le 14 novembre dernier, ndlr). Dans le cadre de ces discussions, des sportifs ont fait part de leurs inquiétudes. Ils devaient choisir entre leur carrière professionnelle et leur carrière sportive de peur de ne pas toucher une retraite décente". Chantal Jouanno se sent concernée et souhaite résoudre le problème. Oubliées les stars capricieuses du Mondial en Afrique du Sud, la ministre veut penser "aux autres sportifs". Un membre de son cabinet a même confié à Europe1.fr que son "passé de karateka avait énormément joué dans ce projet de loi. Elle en a rapidement parlé au chef de l’Etat. Celui-ci aurait accepté de s’occuper du problème car lui-même est un grand fan de sport".

Les sportifs concernés. Cette mesure annoncée par le chef de l’Etat ne concerne pas les sportifs surmédiatisés comme les footballeurs. "Ils n’ont aucun problème ces sportifs-là", explique ce membre du cabinet de Chantal Jouanno. "Ils ont de très gros salaires et cotisent de leur côté dans les organismes privés de leur choix". Cette aide concernerait donc les sportifs de haut niveau qui ne perçoivent pas de bons salaires toute l’année. Ils sont près de 7.000 selon le ministère des Sports. Les sports concernés sont "l’escrime, le judo, l’aviron, le canoë-kayak, l’athlétisme, etc.". "Il est anormal que des sportifs qui ont gagné des médailles pour la France connaissent d’aussi grosses difficultés financières".

Le dispositif. Les sportifs qui n’auraient pas assez cotisé pour leur retraite seront aidés par l’Etat. Les années où ils joueront pour la France seront assimilées par la Sécurité sociale de la même manière qu’un congé maternité, une période d’invalidité ou de chômage. En gros, l’Etat paiera pour ces sportifs de haut niveau en exercice. Dernière précision : ce nouveau dispositif devrait coûter 4 millions d’euros par an à l’Etat.Pour l'instant, il ne s'agit que d'un projet de loi mais il se murmure déjà dans les couloirs du ministère que la mesure fait partie des dossiers prioritaires.