L'Espagne s'intéresse à Enzo Zidane

  • A
  • A
L'Espagne s'intéresse à Enzo Zidane
@ AS.com
Partagez sur :

Le fils de Zizou, qui joue en cadet au Real, est suivi de près par la fédération espagnole.

Le fils de Zizou, qui joue en cadet au Real, est suivi de près par la fédération espagnole. "L'héritier de Zidane est... Zidane." Le quotidien espagnol AS a beaucoup fait parler ce dimanche en réalisant un grand reportage sur le fils aîné de Zinedine Zidane. Depuis son arrivée à Madrid, Enzo Zidane évolue avec les équipes de jeunes du Real. Longtemps protégé d'une presse espagnole envahissante, l'aîné des enfants du champion du monde 1998 revient sous le feu des projecteurs grâce à ses qualités footballistiques prometteuses. Il intéresse déjà du monde et ne laisse pas insensibles les deux Fédérations françaises et espagnoles qui le suivent de près. Un joyau ? Peut-être. Mais à 15 ans, même s'il semble à l'aise avec l'équipe des cadets du Real, cela n'implique pas qu'il fera carrière. En revanche, avec ce patronyme (et les gènes qui vont avec), il va être suivi de très près. D'autant que les éloges ne manquent pas comme en témoignent les propos de Jorge Valdano, le directeur sportif du Real: "C'est le calque de son père sur le terrain." Un compliment qui en dit long. A douze ans déjà, Enzo s'inspirait des gestes techniques de son père : Attentive, la Fédération espagnole sait pertinemment que le jeune homme possède un passeport du pays, qu'il est parfaitement intégré en Espagne puisqu'il habite la capitale depuis 9 ans. Du coup, Enzo Zidane entre dans la catégorie des joueurs sélectionnables par la Roja. Le choix d'évoluer avec la France ou l'Espagne reste donc entier même si ce n'est pas parce qu'il évoluerait avec les moins de 16 ans d'une sélection ou d'une autre que le choix serait définitif. Zizou aura évidemment son mot à dire dans ce choix. Voir le fils de l'icône du football tricolore revêtir un autre maillot que celui frappé du coq paraîtrait très étrange.