L'Espagne pour lancer l'attaque ?

  • A
  • A
L'Espagne pour lancer l'attaque ?
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Très attendue, l'Espagne donnera-t-elle au Mondial un visage plus offensif ?

CM 2010 - Très attendue, l'Espagne donnera-t-elle au Mondial un visage plus offensif ? "Dans un climat sordide marqué par l'appauvrissement et la faillite, dans un paysage social détérioré et défaitiste, le football renverse l'humeur dominante et, dans son apparente trivialité, nous ouvre un espoir objectif de victoire. C'est un message d'espérance dans un panorama dévasté. Qui pourrait croire qu'il ne s'agit que d'un jeu ?". Ignacio Camacho, journaliste pour le quotidien espagnol ABC, ne s'y trompe pas : en Espagne comme dans de nombreux pays européens, la Coupe du monde suscite une énorme attente. Championne d'Europe en titre, la Furia Roja, qui entre en lice dans le Mondial sud-africain, mercredi, face à la Suisse (16 heures), fédère bien au delà des enjeux sportifs dans une société espagnole morose en raisons de la crise économique qui sévit dans la péninsule ibérique. C'est dire si la pression est grande sur les épaules des joueurs espagnols. "La meilleure sélection espagnole de l'histoire qui débute aujourd'hui le Mondial jouit d'une reconnaissance qu'elle n'avait à ce point jamais connue jusqu'alors. Son effectif impressionnant fait l'unanimité", note, mercredi, El Pais. Une Coupe du monde pauvre en buts Mais le quotidien espagnol va plus loin. L'équipe d'Espagne séduit en termes de "résultats mais également par son style de jeu, ce qui n'est pas très habituel pour l'un des favoris depuis quelques années". Au delà des attentes espagnoles, les hommes de Vicente Del Bosque seront attendus au tournant par tous les amateurs de buts. Avec son armada offensive, et malgré les doutes subsistant sur l'état de Fernando Torres, la Furia Roja parviendra-telle à enflammer une Coupe du monde bien peu portée sur l'attaque ? Alors que le Honduras, face au Chili, et l'Espagne, face à la Suisse fermeron, mercredi, le bal des premiers matches de poules, seul 23 buts ont pour le moment été inscrits en 14 rencontres contre 39 en 16 matches lors du Mondial 2006 en Allemagne. Hormis la Corée du Sud face à la Grèce (2-0), les Pays-Bas contre le Danemark (2-0), Le Brésil face à la Corée du Mord (2-1) et surtout l'Allemagne face à l'Australie (4-0), aucune autre des 32 équipes présentes en Afrique du Sud n'a marqué plus de deux buts... soit une triste moyenne de 1,63 but par rencontre contre 2,3 buts en Allemagne. L'Espagne, victorieuse 6-0 lors de son dernier match amical face à la Pologne le 9 juin dernier, relèvera-t-elle le niveau ?