L'Espagne, encore et toujours

  • A
  • A
L'Espagne, encore et toujours
Partagez sur :

A l'instar de la bande emmenée par Iker Casillas, l'équipe d'Espagne espoirs est elle aussi championne d'Europe. La Rojita s'est offert samedi son troisième titre continental en dominant la Suisse (2-0) en finale de l'Euro des moins de 21 ans organisé au Danemark. Et l'hégémonie de l'Espagne sur la scène internationale de se poursuivre.

A l'instar de la bande emmenée par Iker Casillas, l'équipe d'Espagne espoirs est elle aussi championne d'Europe. La Rojita s'est offert samedi son troisième titre continental en dominant la Suisse (2-0) en finale de l'Euro des moins de 21 ans organisé au Danemark. Et l'hégémonie de l'Espagne sur la scène internationale de se poursuivre. Ils en deviendraient presque agaçants ces Espagnols à force de rafler des trophées. Euro 2008, Coupe du monde 2010 et, désormais, Euro espoirs 2011. Un an après le sacre de David Villa et consorts en Afrique du Sud, les Espoirs ont ainsi marché dans les pas de leurs glorieux aînés en remportant samedi le championnat d'Europe des moins de 21 ans. Pour ce faire, les joueurs de Luis Milla ont dominé en finale du tournoi danois la Suisse (2-0) pour permettre à la Rojita d'inscrire son nom au palmarès de la compétition pour la troisième fois après 1986 et 1998. Un sacre rendu possible dans un premier temps par la tête d'Ander Herrera, précis à la réception d'un centre parfaitement travaillé par le pied gauche de Didac Vila, défenseur de l'AC Milan prêté à l'Espanyol Barcelone la saison dernière (1-0, 41e). Une récompense pour des Espagnols dominateurs dès le coup d'envoi de cette rencontre, mais trop approximatifs dans la zone de vérité jusque-là. Les Helvètes, avant d'encaisser leur premier but de la compétition, se procurent même la plus sérieuse occasion du premier acte, mais De Gea veille sur une lourde frappe de Shaquiri (30e). Mata et Martinez dans l'histoire Après le repos, les Suisses n'abdiquent pas, même si le pressing opéré par les Espagnols, à la manière des joueurs du FC Barcelone, gêne considérablement leur construction du jeu. La Rojita reste ainsi sous la menace d'une égalisation, jusqu'à la 81e minute, moment choisi par Thiago Alcantara pour faire preuve d'une ruse létale. Le Blaugrana joue rapidement un coup franc d'environ 35 mètres et expédie le cuir au fond des filets d'une subtile frappe lobée qui trompe Sommer, le dernier rempart suisse jusque là infranchissable dans la compétition (2-0, 81e). La Suisse ne se relèvera pas et laisse l'Espagne, avec des joueurs du calibre de Bojan Krkic, Jeffren Suarez et Diego Capel sur le banc des remplaçants, coiffer une nouvelle couronne européenne, trois ans après le sacre des "grands" en terres austro-suisses. Déjà à la fête dans le pays cher à Nelson Mandela, Juan Mata et Javier Martinez profitent de ce succès pour devenir les premiers joueurs de l'histoire du football à enchaîner titre mondial en A et sacre européen avec les Espoirs. En attendant d'être champions olympiques, l'année prochaine à Londres ?