L'équipe anglaise Sky endeuillée

  • A
  • A
L'équipe anglaise Sky endeuillée
@ Reuters
Partagez sur :

VUELTA - Un masseur est mort. Plusieurs coureurs sont touchés par un mystérieux virus.

VUELTA - Un masseur est mort. Plusieurs coureurs sont touchés par un mystérieux virus. L'équipe Team Sky connaît un Tour d'Espagne particulièrement triste et douloureux. Après l'abandon de trois de ses coureurs en raison d'un virus inconnu, un des masseurs de l'équipe est décédé subitement vendredi d'une infection foudroyante. Txema Gonzalez, qui était âgé de 43 ans, était hospitalisé à Séville depuis dimanche. Sur son site internet, l'équipe anglaise précise : "Txema a contracté une infection bactérienne qui a atteint son système sanguin. (...) Les toxines de la maladie ont endommagé les organes dans son corps et il a été victime d'un choc septique." L'annonce du décès de Txema Gonzalez, faite quelques minutes avant la fin de la 7e étape, a provoqué une vive émotion parmi tous les participants de la Vuelta. "C'est un coup très dur, nous savions qu'il était dans un état critique mais nous ne pensions pas à une telle évolution", a déclaré à la TVE le directeur général de la Vuelta, Javier Guillen, précisant qu'une minute de silence serait respectée samedi avant le départ de la 8e étape. Pas de lien entre les deux infections selon l'équipe L'annonce du décès du masseur est intervenue quelques heures seulement après celle de l'abandon de l'Espagnol Juan Antonio Flecha. Flecha "a été admis cette nuit dans un hôpital (de Murcie) et est resté en observation jusqu'à 3h00 du matin en raison d'un virus dont souffre l'équipe Sky et qui a déjà contraint à l'abandon John Lee Augustyn et Ben Swift", avait indiqué plus tôt dans la journée un porte-parole de Sky. Les dirigeants de l'équipe nient tout lien entre les deux virus et rejettent l'hypothèse d'une infection alimentaire. Le manager de l'équipe Dave Brailsford indique ainsi sur le site : "Je dois également préciser que l'infection bactérienne (dont a été victime le masseur ndlr) n'a rien à voir avec l'infection virale dont ont été victimes des membres de l'équipe, source de violents maux d'estomac." Mais selon les deux médecins officiels de la Vuelta, Juan Maria Irigoyen et Txomin Grande, cités par l'AFP, le médecin de l'équipe Sky a rapporté que des analyses avaient révélé chez le masseur la présence d'une bactérie pathogène présente dans la viande, le poisson ou les produits laitiers avariés... L'autopsie du masseur devrait en dire plus sur le mal ou les maux qui touchent aujourd'hui l'équipe Sky.