L'Ecosse sacre les Bleus

  • A
  • A
L'Ecosse sacre les Bleus
Partagez sur :

Le XV du Trèfle quitte Croke Park sur une fausse note. Samedi, l'Ecosse s'est imposée sur la pelouse de l'Irlande (23-20) lors de la dernière journée du Tournoi des VI Nations. Auteur du Grand Chelem en 2009, la bande de Brian O'Driscoll n'inscrira pas son nom au palmarès de l'épreuve continentale. Avant même d'affronter l'Angleterre, la France remporte le Tournoi et renoue avec un succès qui lui échappait depuis 2007...

Le XV du Trèfle quitte Croke Park sur une fausse note. Samedi, l'Ecosse s'est imposée sur la pelouse de l'Irlande (23-20) lors de la dernière journée du Tournoi des VI Nations. Auteur du Grand Chelem en 2009, la bande de Brian O'Driscoll n'inscrira pas son nom au palmarès de l'épreuve continentale. Avant même d'affronter l'Angleterre, la France remporte le Tournoi et renoue avec un succès qui lui échappait depuis 2007... C'est bien connu, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Samedi, la célèbre maxime a une nouvelle fois été illustrée puisqu'en chutant sur sa pelouse face à l'Ecosse, l'Irlande a offert la victoire du Tournoi des VI Nations à la France, avant même le "crunch" face à l'Angleterre. Condamnée à s'imposer et à espérer une lourde chute des Bleus face aux Anglais pour signer un doublé dans la compétition, l'Irlande voit son mince espoir de victoire finale s'envoler en fumée après une rencontre indécise jusqu'au bout. C'est finalement la botte de Dan Parks qui a fait pencher la balance grâce à une pénalité en coin réussie à quelques encablures de la sirène (79e). Avant ça, l'Irlande a pourtant eu l'occasion d'espérer grâce à une entame favorable et dix premières minutes de choix. Le temps pour Brian O'Driscoll de filer à l'essai après un redoublement de passes avec Jonathan Sexton (5-3, 10e). Inspiré sur ce coup, l'ouvreur irlandais le sera moins par la suite, en attestent ses deux échecs sur quatre tentatives au pied et un déficit finalement coupable. Car de l'autre côté, Dan Parks a parfaitement joué son rôle, signant 18 des 23 points inscrits par son équipe. Les cinq unités restantes auront été l'oeuvre de Johnnie Beattie, auteur d'un essai en force au quart d'heure de jeu (16e, 7-8). Bye bye Croke Park Dominé en conquête, le XV du Trèfle a longtemps couru au score et l'essai inscrit par Bowe en fond d'alignement (63e, 15-17) n'a finalement pas suffi face à l'adresse de Park et la combativité de ses partenaires. Séduisants, les hommes d'Andy Robinson glanent après 80 minutes intenses un premier succès à l'extérieur dans le Tournoi depuis mars 2006 et quittent Croke Park avec le sourire, au contraire d'Irlandais qui ont fait leurs adieux au temple du sport gaélique sur une défaite, la cinquième en quinze apparitions. Le retour dans un Lansdowne Road rénové ne sera que plus apprécié...