L'Autriche s'est envolée

  • A
  • A
L'Autriche s'est envolée
@ Reuters
Partagez sur :

JO 2010 - L'équipe autrichienne a remporté le titre par équipes en saut à skis.

JO 2010 - L'équipe autrichienne a remporté le titre par équipes en saut à skis. Tout le monde est content ! Après des concours individuels écrasés de son immense classe par Simon Ammann, les épreuves de saut à skis se sont achevées ce lundi au Parc olympique de Whistler par le deuxième titre consécutif d'une équipe d'Autriche qui ne se voyait pas repartir de Vancouver sans médaille d'or. Et qui s'est donné les moyens de ses ambitions, posant d'entrée ses pattes sur les qualifications du concours par équipes, avec une nette avance sur l'Allemagne et la Norvège. Restait à confirmer lors de la finale à huit, sans la France, neuvième des qualifications, ce qui a été fait et bien fait. A l'arrivée, Gregor Schlierenzauer, deux fois médaillé de bronze en individuel, s'en repart du Canada avec une troisième breloque autour du cou, cette fois en or, tandis que son coéquipier Thomas Morgenstern, doublement titré il y a quatre ans à Turin, accroche une troisième médaille d'or autour de son cou, de quoi raconter de belles histoires à ses petits-enfants, qu'il n'a pas encore, lors de longues soirées d'hiver dans quelques dizaines d'années. Derrière, l'Allemagne, jusqu'ici bredouille, sauve l'honneur en décrochant l'argent, Martin Schmitt, Michael Uhrmann, Michael Neumayer et Andreas Wank étant parvenus à résister in extremis au retour pendant la finale de la Norvège (Johan Remen Evensen, Anders Jacobsen, Anders Bardal, Tom Hilde). Qui, elle aussi, évite un retour au pays difficile avec cette médaille de bronze, la même que celle décrochée quatre ans plus tôt en Italie. A l'arrivée, la grande perdante de ce concours par équipes est la Finlande, vice-championne olympique en 2006, sacrée en 1988 et 1992, et cette fois bel et bien "fanny", tant en individuel que par équipes, Harri Olli, Janne Happonen, Matti Hautamaeki et Kalle Keituri terminant à la pire des places, la quatrième...