L'autre saison du Mans

  • A
  • A
L'autre saison du Mans
Partagez sur :

Dernier club français rescapé en Eurocoupe, Le Mans entame le Last 16 mardi soir sur le parquet de Göttingen, vainqueur de la dernière édition de l'Eurochallenge. Que peut espérer le MSB dans un Groupe I relevé avec également l'Aris Salonique et Kiev ?

Dernier club français rescapé en Eurocoupe, Le Mans entame le Last 16 mardi soir sur le parquet de Göttingen, vainqueur de la dernière édition de l'Eurochallenge. Que peut espérer le MSB dans un Groupe I relevé avec également l'Aris Salonique et Kiev ? Le passage en 2011 a fait du bien au Mans. Fin décembre, J.D. Jackson regrettait le fait que le MSB vivait "deux saisons différentes, une souriante en Eurocoupe et une deuxième grimaçante en Pro A". Depuis, les Sarthois ont quelque peu corrigé le tir en championnat, avec dernièrement deux victoires consécutives contre Gravelines-Dunkerque (91-86) et Poitiers (85-80). Espérons pour eux que leur dynamique ne sera pas elle aussi inversée sur la scène européenne, alors qu'ils effectuent mardi soir leurs débuts au Last 16. Dernier club français engagé en coupe d'Europe, avec Gravelines en Eurochallenge, Le Mans s'est jusque-là plutôt bien comporté en Eurocoupe, puisqu'il a bouclé la première phase de poules avec quatre succès en six matches, terminant à la deuxième place du Groupe A derrière l'Unics Kazan. Mais en lui réservant Göttingen, l'Aris Salonique et Kiev au Last 16, le tirage au sort n'a pas été très clément avec les partenaires d'Alain Koffi, qui se déplacent en Allemagne pour leur premier rendez-vous. "C'est un nouveau départ pour nous, explique sur le site de Ouest-France le meneur de poche manceau Marc-Antoine Pellin. Göttingen ? Je ne connais pas. Mais comme les autres on a toutes nos chances dans cette compétition." Le club de Basse-Saxe n'est pourtant pas un inconnu puisqu'il a remporté l'an passé la finale de l'Eurochallenge contre Samara. Dans le sillage de Dwayne Anderson, les Allemands sont sortis en tête de leur groupe, devant Vrsac et Villeurbanne. Inutile de dire qu'il faudra donc s'en méfier. Idem avec les Grecs de l'Aris Salonique, invaincus dans leur salle au premier tour, et les Ukrainiens du Budivelnik Kiev, où évolue l'ancien arrière du MSB Dewarick Spencer. -------------------------------------------------------------------- Le programme du MSB Göttingen - Le Mans (18 janvier, 19h30) Le Mans - Aris Salonique (25 janvier, 20h30) Kiev - Le Mans (1er février, 18h) Le Mans - Kiev (15 février, 20h30) Le Mans - Göttingen (22 février, 20h30) Aris Salonique - Le Mans (1er mars, horaire non défini)