L'Australie se paye l'Afrique du Sud

  • A
  • A
L'Australie se paye l'Afrique du Sud
@ Reuters
Partagez sur :

RUGBY - Les Wallabies ont dominé les Springboks (30-13) lors d'un match du Tri-Nations.

RUGBY - Les Wallabies ont dominé les Springboks (30-13) lors d'un match du Tri-Nations. Le tenant vacille sur son trône. Et même un peu plus. Balayés, surclassés à deux reprises par les All-Blacks, les Springboks étaient attendus au tournant, en Australie, pour la 3e journée de ce Tri-Nations. Mais face à l'envie et la fougue de la jeune classe des Wallabies, les champions du monde n'ont de nouveau pratiquement pas existé. Défaits 30-13 à Brisbane, les partenaires de Morne Steyn traversent une période de grande incertitude, pour le moins inquiétante à un peu plus d'un an de la défense de leur autre titre, mondial celui-là. Avec notamment une défense qui a encore cédé, après les huit essais encaissés en deux rencontres face à la Nouvelle-Zélande. Encore une fois, les Boks ont payé cher leur nervosité, symbolisée par le coup de tête de Bakkies Botha il y a deux semaines face aux Blacks. Cette fois, c'est au tour de Jaque Fourie, coupable d'un renversement, d'écoper du traditionnel carton jaune sud-africain du début de rencontre. Réduits à 14 dès la 3e minute, les hommes de Peter de Villiers, acculés dans leurs 22 mètres, ont immédiatement vu défiler les vagues d'une bande de Wallabies très joueurs, mais encore un peu brouillon. Suffisant tout de même pour ouvrir le score, quand Giteau sanctionne une faute au sol d'une pénalité lointaine (3-0, 13e). Après la réponse quasi-immédiate de Morne Steyn, l'ouvreur des Brumbies, décalé au centre par l'éclosion de Quade Cooper, trouve encore la cible de la droite, avec l'aide du poteau (6-3, 18e). Et les Wallabies reprennent leur marche en avant, et leur outrageuse domination territoriale. Après 14 phases de jeu consécutives, la petite perle James O'Connor file aplatir en coin, et récompenser, croit-on, la poussée australienne. Mais la video montre qu'Habana, d'un plaquage désespéré, était parvenu à pousser l'ailier du Western Force en touche, à quelques centimètres en-but. Logiquement, les arbitres reviennent à une pénalité pour hors-jeu au départ de l'action. Une formalité pour Giteau (9-3, 22e). Giteau omniprésent A l'approche de la demi-heure de jeu, les Boks sortent enfin de leur torpeur. Après une percée de Burger, Fourie est stoppé à 5 mètres de la ligne (27e), tout comme Habana un peu plus tard, repris à quelques mètres de l'en-but après une énorme accélération (35e). Dommage, car auparavant Giteau, plus en réussite que lors de ses dernières sorties, avait porté le score à 12-3. Giteau, de nouveau décisif juste avant la pause. Acrobatiquement, le centre australien transmet à Mitchell qui parvient tant bien que mal à contrôler le cuir, pour inscrire le premier essai du match (17-3, 39e). Dominés, et lourdement sanctionnés (huit pénalités en première mi-temps), les Boks encaissent une nouvelle pénalité par Giteau (20-3, 42e) et un carton jaune pour B.J. Botha, pour une faute au sol (46e). Les Sud-Africains n'y sont pas, et O'Connor vient relayer Giteau pour alourdir encore un peu plus le score (23-3, 48e). Un écart important, qui entraînera un certain relâchement côté australien... Smit joue une pénalité rapidement et peut servir Fourie, enfin heureux, qui file réduire la marque (23-8, 59e). Cooper, d'une pénalité lointaine, manque de rassurer tout le monde, ce qui va causer quelques frayeurs à son entraineur. Surtout quand Matfield, sur une penaltouche, trouve ses avants qui vont droit vers l'en-but aplatir par Steenkamp (23-13, 72e). Dans les tribunes, Peter De Villiers, chahuté par la presse sud-africaine, se remet à croire. Pour à peine deux minutes... Un exploit personnel du demi de mélée viendra donner une ampleur plus logique au score (30-13, 74e). Et pratiquement sceller le sort de l'Afrique du Sud dans ce Tri-Nations...