L'Australie s'est encore fait peur

  • A
  • A
L'Australie s'est encore fait peur
@ Reuters
Partagez sur :

RUGBY - L'Australie gagne en AfSud (41-39), lors de l'avant-dernier match du Tri-Nations.

RUGBY - L'Australie gagne en AfSud (41-39), lors de l'avant-dernier match du Tri-Nations. Un grand n'importe quoi, mais avant tout un grand spectacle... Voilà le résumé à faire de l'ultime confrontation de ce Tri-Nations entre l'Afrique du Sud et l'Australie (39-41), dans la veine du match de la semaine dernière qui avait vu les Springboks remporter leur première victoire de la compétition face aux Wallabies (44-31). Comme à Pretoria, les Australiens ont archi-dominé la première période, réduisant à certains instants les champions du monde en titre au simple rang de faire-valoir. Mais comme à Pretoria, les Australiens ont laissé les Sud-Africains revenir, dans des proportions plus incroyables encore. Portés par quatre essais inscrits en moins d'une demi-heure, grâce à Beale (3-10, 9e), O'Connor (3-17, 15e), Moore (6-24, 22e) et Elsom (6-31, 26e), les Wallabies volent sur le Free State Stadium de Bloemfontein durant la première période. Beale, Mitchell et consorts multiplient les percées de 50 mètres à partir de leur propre camp, profitant des innombrables plaquages manqués des Boks pour prendre une avance de 25 points. Mais un match de rugby ne dure pas une demi-heure. 27-0 pour l'AfSud en 20 minutes ! Grâce à un petit coup de pied par-dessus pour lui-même enchaîné d'un décalage dans la course pour Fourie qui s'en va à l'essai, Matfield réveille les Sud-Africains à l'entame du temps additionnel (13-31, 40e+2). Et enclenche une série dévastatrice pour les Wallabies, complètement amorphes au retour des vestiaires et qui encaissent finalement un... 27-0 ! Steenkamp aplatit en puissance au milieu d'une forêt de joueurs (20-31, 46e). Après une nouvelle pénalité de Steyn, implacable au pied (23-31, 50e), Jean De Villiers marque encore en force entre les perches (30-31, 54e) et les Sud-Africains prennent l'avantage grâce à un autre coup de pied de Steyn (33-31, 61e). Au bout du rouleau, les visiteurs se voient déjà derniers du Tri-Nations lorsque Faingaa se fait avertir et que Steyn passe encore une pénalité dans la foulée (36-31, 70e). Mais un éclair de Mitchell, qui voit le trou de souris plein axe pour s'en aller plonger entre les poteaux remet les Wallabies dans le match (36-38, 73e). A l'inverse de la catastrophe de Pretoria, l'Australie a su se remobiliser, probablement consciente qu'une deuxième défaite de ce type en une semaine ferait plus que mauvais genre. Et malgré une nouvelle pénalité lointaine de Steyn (39-38, 77e), Beale sauve les siens d'un coup de pied monumental, décalé côté droit à 55 mètres et à la sirène (39-41, 80e+1). La troisième place est pour l'Afrique du Sud et la Mandela Cup pour l'Australie, qui s'est encore offerte de sacrées sueurs froides.