L'Australie prépare l'avenir

  • A
  • A
L'Australie prépare l'avenir
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Les Socceroos auront bien du mal à atteindre les huitièmes.

CM 2010 - Les Socceroos auront bien du mal à atteindre les huitièmes.L'Australie gagnera peut-être la Coupe du monde en 2010. Le droit, entendons-nous bien, d'organiser le Mondial 2018 ou plus sûrement le suivant en 2022, dont les destinations seront fixées en fin d'année par la Fifa. Gigantesque par la taille, cette île de l'hémisphère sud n'est encore qu'un point noir sur la carte de football mondial, dans un pays dominé par le rugby et le foot australien. Mais, consciente de la nécessité de faire parler d'elle aussi par ses résultats, la Fédération australienne s'en donne les moyens. Qualifiés pour la première fois de leur histoire pour la Coupe du monde en 2006, après avoir éliminé l'Uruguay en barrage devant plus de 80 000 personnes, les Socceroos, battus en huitièmes de finale par les futurs champions du monde italiens, joueront leur deuxième Mondial consécutif, après avoir intégré la Confédération asiatique de football en 2006. Quatre ans après Guus Hiddink, le sorcier néerlandais, c'est son compatriote Pim Verbeek qui conduira Harry Kewelll et les siens en Afrique du Sud, sa dernière mission après avoir installé l'Australie dans le Top 25 mondial. Un même résultat qu'en Allemagne serait déjà une réussite pour les Socceroos. LA STAR : Tim Cahill Le premier buteur australien de l'histoire en Coupe du monde, c'est lui. Sorti du banc contre le Japon en 2006, Tim Cahill avait inscrit un doublé pour lancer la campagne à succès des Socceroos en Allemagne. Depuis, le milieu offensif d'Everton est une star dans un pays qu'il n'a bien failli jamais pouvoir représenter, la faute à une sélection avec l'équipe Espoirs des Samoa. Un statut qui ne lui offre cependant pas de passe-droits, Pim Verbeek en ayant fait qu'un simple joker de luxe en sélection. Un rôle que ce Toffee, qui marque entre 5 et 10 buts par saison en club depuis son arrivée en 2004, prend à coeur, au point d'être devenu l'arme secrète des Socceroos. "Je marque beaucoup et je me trouve souvent dans les bons coups. Pourtant, je travaille également pour le bien de l'équipe. Cela me fait plaisir que l'on parle de moi en ces termes mais je dois continuer à faire mes preuves à chaque match", confiait-il récemment sur le site officiel de la Fifa. Il aura l'occasion de le faire contre l'Allemagne, la Serbie et le Ghana.LES 23 AUSTRALIENS :Gardiens: Adam Federici, Brad Jones, Mark SchwarzerDéfenseurs: Michael Beauchamp, David Carney, Scott Chipperfield, Mark Milligan, Craig Moore, Lucas Neill, Luke WilkshireMilieux: Mark Bresciano, Tim Cahill, Jason Culina, Brett Emerton, Richard Garcia, Vincenzo Grella, Brett Holman, Mile Jedinak, Carl Valeri, Dario VidosicAttaquants: Joshua Kennedy, Harry Kewell, Nikita Rukavytsya.