L'Australie, favorite bis

  • A
  • A
L'Australie, favorite bis
Partagez sur :

A quelques jours de la Coupe du monde, notre site se penche sur les principaux adversaires du XV de France en Nouvelle-Zélande. Juste derrière les All Blacks, l'Australie, victorieuse du Tri Nations 2011, apparait comme un très probable candidat à un troisième sacre mondial.

A quelques jours de la Coupe du monde, notre site se penche sur les principaux adversaires du XV de France en Nouvelle-Zélande. Juste derrière les All Blacks, l'Australie, victorieuse du Tri Nations 2011, apparait comme un très probable candidat à un troisième sacre mondial. A l'heure où les All Blacks font figure de grands favoris de cette Coupe du monde, l'Australie semble l'équipe la plus à même de contrarier les plans néo-zélandais. Jeune et vitaminée, à l'image de Quade Cooper ou James O'Connor, la troupe de Robbie Deans a notamment tapé fort, en remportant le Tri-Nations, après une ultime victoire sur les Blacks. Situés dans une poule assez facile, les Wallabies devraient se faufiler sans problème jusqu'en demi-finales. Il sera alors temps d'enflammer leur rugby, pour remporter leur troisième Coupe du monde, après 1991 et 1999. Le joueur à suivre: Quade Cooper Si la Nouvelle-Zélande possède en Daniel Carter un demi d'ouverture à la précision d'un horloger suisse, l'Australie se présente elle avec Quade Cooper, ouvreur génial, au jeu si déroutant. Joueur des Reds de Queensland, le numéro 10 des Wallabies possède une force relance incomparable, grâce à ses crochets dévastateurs, et ses inspirations inattendues. Et si sa défense n'est pas toujours à la hauteur, tout comme son jeu au pied, Cooper est prêt à dynamiter cette Coupe du monde, pour apporter la Webb Ellis Cup, en Australie. L'avis de Yann Delaigue (consultant Canal+): "C'est le favori numéro 2 si on peut le dire. C'est une équipe peut-être un peu moins puissante, mais par contre au niveau du jeu, elle est très créative. Elle est capable de renverser des matches d'une façon incroyable. Si elle met la densité physique nécessaire, comme face aux Blacks dans le dernier match des Tri-nations, elle va être très très dur à battre. Elle me paraît la plus armée pour contrer les All Blacks. Ils ne sont pas trop jeunes, mais peut-être un peu trop fantasques, à l'image de leur ouvreur Quade Cooper, alors que l'Australie, depuis des années, c'est une équipe gestionnaire avec des schémas très huilés. Aujourd'hui avec Cooper à la baguette, ça donne un jeu plus débridé. Ça peut être tout bon ou tout mauvais, ça peut partir un peu vrille. Et c'est vrai que l'Australie a redistribué les cartes depuis sa victoire face aux Blacks. Ça peut leur faire du bien, mais ça peut aussi faire du bien aux Blacks qui vont peut-être se remettre en question, et remettre de l'intensité. Il y a en plus mon joueur préféré, toutes nationalités confondues, qui est James O'Connor."