L'Atletico veut son derby

  • A
  • A
L'Atletico veut son derby
Partagez sur :

Le moral revient petit à petit. Si l'Atletico Madrid est toujours à une inconfortable 18e place, le changement d'entraîneur (Quique Sanchez Flores) et la belle prestation face à Chelsea, mardi (2-2), ont redonné le sourire aux Colchoneros. C'est maintenant le Real Madrid qui se dresse pour un derby de feu, dans le cadre de la 10e journée de Liga.

Le moral revient petit à petit. Si l'Atletico Madrid est toujours à une inconfortable 18e place, le changement d'entraîneur (Quique Sanchez Flores) et la belle prestation face à Chelsea, mardi (2-2), ont redonné le sourire aux Colchoneros. C'est maintenant le Real Madrid qui se dresse pour un derby de feu, dans le cadre de la 10e journée de Liga.Une véritable malédiction. Depuis de longues années, le Real Madrid prend un malin plaisir à martyriser l'Atletico dans son antre du Vicente Calderon. Chaque saison, la même rengaine se répète quasi-inlassablement, avec une lourde déception à la clé. Cela fait en effet 7 fois consécutivement que les coéquipiers de Raul s'imposent au Calderon. Pire, sur les 15 dernières saisons, l'Atletico n'a vaincu son imposant rival qu'à une seule reprise... C'est dire si l'obsession est plus que jamais présente dans les esprits des joueurs de l'Atletico et de leurs supporters. "C'est le match que l'on a le plus envie de gagner. On a envie de donner de joie à nos supporters qui attendent ça depuis plusieurs années. Un derby, c'est passionnant pour la foule mais aussi pour moi. Ça me motive énormément. Ce sera difficile mais on veut bien faire les choses et profiter des opportunités pour battre le Real Madrid", plaide le Kun Agüero dans les colonnes du quotidien AS. Aller de l'avant ou plus exactement sortir de la zone rouge puisque l'Atletico est coincée à la 18e place avec seulement 7 points au compteur après 9 journées de championnat. Sans Cristiano Ronaldo...Car c'est bien là la mission première de Quique Sanchez Flores: permettre aux Matelassiers de retrouver une position plus digne. "On doit être dans les 7 premiers à Noël. J'aimerais que ce soit ainsi car cela nous permettrait d'appréhender normalement les quatre derniers mois de la saison", annonce d'ailleurs le nouvel entraîneur. Remonter petit à petit le classement afin d'exister de nouveau en Liga. Concrètement, cela revient mathématiquement à reprendre 6 points au Sporting, à l'Athletic et à l'Espanyol... Evidemment, ces perspectives n'auront de sens qu'au fil des semaines. Or, pour l'heure l'unique perspective qui tient en haleine toute la ville, c'est bien le derby de samedi. Et si le Real Madrid sait d'ores et déjà qu'il ne pourra pas compter sur Cristiano Ronaldo, cela conviendra totalement à Simao qui a déclaré mercredi souhaiter que son compatriote soit présent en barrages de Coupe du monde mais pas pour le derby. Bonne pioche pour la Liga, mauvaise pour les barrages puisqu'il ne devrait participer à aucun des deux.