L'Atletico enfin au paradis !

  • A
  • A
L'Atletico enfin au paradis !
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE EUROPA - La première Ligue Europa de l'histoire est remportée par le club madrilène.

LIGUE EUROPA - La première Ligue Europa de l'histoire est remportée par le club madrilène.Si cette rencontre devait faire la publicité de la Ligue Europa, c'est raté. Pour cette première finale de l'histoire de cette compétition, le niveau de jeu aura rarement atteint des sommets, et, au final, c'est l'ennui qui a prédominé au Stade d'Hambourg pour cette victoire de l'Atletico Madrid sur Fulham, après les prolongations (2-1, a.p.). Il y aura donc bien un trophée cette année dans la capitale espagnole, et, pour une fois, ce n'est pas le grand Real qui le ramène. Souvent catalogué comme club maudit, les Matelassiers mettent fin à une période de 14 ans de disette, et un doublé Coupe du Roi-Liga, remporté en 1996. Dans une semaine, ils auront d'ailleurs l'occasion de signer un autre doublé, puisque les coéquipiers de Diego Forlan, auteur d'un doublé, joueront la finale de la Coupe du Roi face à Séville.Au final, on ne retiendra pas grand-chose de la rencontre, si ce n'est une domination globale des Espagnols, qui se procurent d'ailleurs la première occasion, par l'intermédiaire de Forlan (12e). Si le poteau repousse sa tentative, vingt minutes plus tard, l'Uruguayen, et donc futur adversaire des Bleus à la Coupe du monde, trouve l'ouverture en coupant un tir de Kun Aguero (1-0, 32e). Le club anglais, la surprise de la compétition, va toutefois réagir et c'est Simon Davies qui remet les compteurs à zéro après que le ballon ait navigué dans la surface madrilène (1-1, 37e).Au retour sur le pré, les deux équipes semblent tétanisées par l'enjeu et seules des frappes de Davies (60e) et de Damian Duff (67e), font parcourir quelques frissons dans les travées du stade allemand. Les prolongations ne sont guère plus passionnantes, hormis ce débordement de Forlan, gâché par Salvio (105e). C'est finalement après un débordement d'Aguero, que Forlan signe un doublé en coupant la trajectoire du centre (2-1, 115e). Le duo magique des Colchoneros offre donc le trophée à son club après une saison décevante en Liga. Une victoire méritée, face à une équipe de Fulham, modeste douzième de Premier League, finalement trop limitée pour s'imposer.