L'Asvel veut couper l'Élan

  • A
  • A
L'Asvel veut couper l'Élan
Partagez sur :

Sous les yeux de Tony Parker, Lyon-Villeurbanne doit absolument s'imposer devant Chalon-sur-Saône, ce samedi soir (18h45) à l'Astroballe, en quarts de finale retour de Pro A, pour renvoyer la série en Bourgogne. Problème, l'Élan est sur un petit nuage depuis sa victoire en Coupe de France. Un peu plus tard dans la journée (20h00), Hyères-Toulon, qui se trouve dans la même position que l'Asvel, reçoit Nancy.

Sous les yeux de Tony Parker, Lyon-Villeurbanne doit absolument s'imposer devant Chalon-sur-Saône, ce samedi soir (18h45) à l'Astroballe, en quarts de finale retour de Pro A, pour renvoyer la série en Bourgogne. Problème, l'Élan est sur un petit nuage depuis sa victoire en Coupe de France. Un peu plus tard dans la journée (20h00), Hyères-Toulon, qui se trouve dans la même position que l'Asvel, reçoit Nancy. LYON-VILLEURBANNE [6] - CHALON-SUR-SAÔNE [3] Chalon-sur-Saône mène la série 1-0"C'est clair qu'on joue contre une très, très grosse équipe." De passage à Paris mercredi matin, Tony Parker avait vu juste: Chalon-sur-Saône ne rigole pas. Et maintenant, Lyon-Villeurbanne pleure... L'Asvel pleure la perte en Bourgogne de la première manche de son quart de finale (98-74). "Cette année, on alterne le très bon et le mauvais", poursuivait Parker, vice-président des opérations basket du club rhodanien. Il faut croire qu'au Colisée, il y avait du mauvais dans le jeu des Verts. Il faut écrire, aussi, que l'Élan Chalon a surfé sur la vague de son triomphe en Coupe de France, dimanche au Palais Omnisports de Paris-Bercy, pour ce qui constitue le premier titre de son histoire. "Ils (les Chalonnais) nous ont passé 30 points en dix minutes, pleurait Nordine Ghrib, l'entraîneur villeurbannais, devant notre confrère du quotidien L'Équipe. Cela a planté le décor. Et tout le monde, arbitres, public, mes joueurs y compris, étaient d'accord. Ils nous ont tapés et on s'est laissés faire. On n'était pas en mode play-offs." Tous ces joueurs, et pas seulement Davon Jefferson et Pops Mensah-Bonsu, auteurs de 61% des points de leur équipe à Chalon, devront enfin l'être pour le match retour, ce samedi soir à l'Astroballe, au risque de terminer la saison plus tôt que prévu. Et de décevoir le premier de leurs supporters, un certain TP. HYÈRES-TOULON [7] - NANCY [2] Nancy mène la série 1-0 A Nancy, Hyères-Toulon a frôlé l'exploit (68-64), comme en convenait son coach, Alain Weisz: "On n'est pas passés loin. On a fait un très bon match en sachant qu'il était impossible pour nous de jouer Nancy, les yeux dans les yeux." Oui mais au final, le HTV, plus petit budget de Pro A, a enregistré en Lorraine une sixième défaite consécutive. Le voilà donc sous pression à l'heure du match retour, ce samedi soir au Palais des sports Jauréguiberry. Point positif pour les Varois, leur nouvelle recrue Dane Watts (18 d'évaluation mercredi) semble plus ou moins en mesure de faire oublier Damir Krupalija. Et surtout, le SLUC, laborieux à l'aller, doit finir le travail. Ce n'est pas gagné d'avance.