L'Asvel tombe Chalon !

  • A
  • A
L'Asvel tombe Chalon !
Partagez sur :

Au terme d'un match plaisant bien qu'assez décousu, l'Asvel a réussi une grosse performance en sortant Chalon au Colisée en belle des quarts de finale (94-80). Les joueurs de Nordine Ghrib ont fait la différence grâce notamment à un gros Edwin Jackson, finalement auteur de 30 points, sous les yeux de Tony Parker. L'Asvel renverse le troisième de la saison régulière et défiera Nancy en demi, large vainqueur de Hyères-Toulon (96-71).

Au terme d'un match plaisant bien qu'assez décousu, l'Asvel a réussi une grosse performance en sortant Chalon au Colisée en belle des quarts de finale (94-80). Les joueurs de Nordine Ghrib sont parvenus à revenir au score juste avant la pause grâce à un gros Edwin Jackson, finalement auteur de 30 points, avant de prendre le large sous les yeux de Tony Parker. L'Asvel renverse le troisième de la saison régulière et défiera Nancy en demi, large vainqueur de Hyères-Toulon (96-71). Ils l'ont fait ! Les Villeurbannais ont créé la sensation ce mercredi en sortant Chalon, qui n'avait pourtant perdu qu'un match à domicile depuis la sixième journée de la saison régulière, les joueurs de Greg Beugnot n'ayant même jamais connu deux défaites consécutives cette saison. Un véritable exploit souligné par Edwin Jackson, homme d'un match qu'il a mené de main de maître du haut de ses 30 points, devant les caméras de Sport+: "C'est la première fois qu'une équipe gagne en quarts à l'extérieur." Et l'Asvel ne l'a pas volé. Dominés en début de match, un peu perdus sans leur joker de la saison Pops Mensah-Bonsu, blessé à l'épaule et forfait jusqu'à la fin de saison, les Villeurbannais ont serré le jeu autour de Jefferson avant qu'Edwin Jackson ne lance le show. L'ancien Rouennais enquille à deux points, inscrivant la moitié des points de son équipe juste avant la pause (17 sur 35). Jefferson l'imite sur un dunk pour recoller à 39-39 au buzzer. Jackson inarrêtable ! La deuxième période voit une succession de séries: +10 pour l'Asvel qui enchaîne avec notamment deux tirs à trois points de Gelabale sur shoots totalement ouverts. Beugnot maugrée mais rassure les siens, Aminu en tête, le pivot peinant à confirmer un gros début de match. Schilb, sorti suite à deux fautes rapides, est rappelé à la rescousse et le vainqueur de la Coupe de France revient, Haynes enquillant à trois points pour replacer l'Élan à un point (51-52). Simple sursaut puisque Jackson repart à l'assaut. "Le positionnement de Jefferson en 5 et Gelabale en 4 nous a permis d'être bien mobiles, le small ball avec Micka en 4 les a tués", avouera après match le jeune international. "Je me suis senti bien." Ilyan Evtimov l'a bien noté: "L'absence de Pops leur a fait du bien, cela leur a permis de se regrouper. Ils ont joué ensemble, tout simplement." Sous les yeux de Tony Parker, les Villeurbannais ne lâchent pas l'étreinte et réussit l'exploit de laisser le Colisée silencieux. La demi-finale est pour eux ! Nancy sans sourciller Ils y retrouveront Nancy, large vainqueur de Hyères-Toulon ce mercredi pour la cinquième belle à la maison et la cinquième victoire de Monschau et du Sluc ! Surpris dans le Var, le deuxième de la saison régulière n'a cette fois aucunement tremblé au Palais des sports de Gentilly. Menés par un bon Tremmel Darden, auteur de 16 points, les Lorrains se sont rapidement détachés, réalisant même un 32-7 dans le deuxième quart-temps. Suffisant pour éteindre un HTV d'Alain Weisz cette fois impuissant et diminué par l'absence de Dane Watts, non qualifié. Malgré Rick Hughes, auteur de 15 points comme Fein Shaun, le petit poucet de la Pro A s'arrête donc en quarts après une bien belle aventure... Le Sluc, lui, s'est bien rassuré et défiera l'Asvel pour une place en finale. Un joli combat en perspective alors que la cote de l'Asvel est désormais à la hausse.