L'Asvel pas rassurée

  • A
  • A
L'Asvel pas rassurée
Partagez sur :

BASKET - A la recherche de son premier succès européen cette saison, l'Asvel accueille Sienne à l'occasion de la 3e journée d'Euroligue.

Défaite lors de ses deux premiers matches européens, l'Asvel accueille Sienne à l'occasion de la 3e journée d'Euroligue, mercredi. Face à une équipe italienne habituée du Top 16, Villeurbanne s'attend à une rencontre de haute tenue.Ali Traoré a beau briller, il ne masque pas à lui seul les carences de Villeurbanne. Malgré les alertes de son entraîneur Vincent Collet, le champion de France est à la peine en ce début de saison. Et sa toute dernière sortie contre Poitiers, lors de la 5e journée de Pro A, n'a pas atténué les doutes. Vainqueurs sans brio (62-54), les Rhodaniens ont encore semblé fébriles, alors que quelques jours plus tôt, ils n'étaient pas passés loin du coche face à Fenerbahçe (76-78, ap).A l'issue de la victoire de ce week-end, le coach villeurbannais a donc encore tenu à mettre ses joueurs en garde. "Il ne faut pas se voiler la face, en jouant de la sorte, on en prendra 50 mercredi contre Sienne..., avoue-t-il sans détour dans les colonnes du Progrès. Sienne n'est pas n'importe qui sur l'échiquier continental, mais une équipe rompue au Top 16, qualifiée pour le Final Four en 2008, championne d'Italie et qui, avec Barcelone, fait figure d'épouvantail dans le groupe A de l'Euroligue, où l'Asvel n'a toujours pas débloqué son compteur.Curtis Borchardt blesséLe rapport de forces n'indique rien de bon. Et alors que la "Green Team" avait annoncé en début de saison vouloir viser les huitièmes de finale, elle se dirige droit vers une fin de compétition anticipée avant de recevoir les Italiens à l'Astroballe, pour cette troisième journée d'Euroligue. La blessure à une main de Curtis Borchardt, recrue star de l'été, n'arrange rien.Reste à savoir comment Victor Samnick, joker médical, va s'adapter au collectif des Verts. Et comment Bobby Dixon, branché sur courant alternatif depuis son arrivée du Mans, va négocier son duel avec le meneur du Montepaschi, Terrell McIntyre, une pointure à ce poste.