L'Asvel ouvre la page Vincent

  • A
  • A
L'Asvel ouvre la page Vincent
Partagez sur :

C'est officiel. Pierre Vincent a été nommé entraîneur de l'Asvel, ce mardi, à l'occasion d'une conférence de presse tenue par Gilles Moretton, le président du club rhodanien. L'actuel entraîneur de l'équipe de France féminine succède à Nordine Ghrib. Par ailleurs, Tony Parker devient directeur général des opérations basket de la "Green Team".

C'est officiel. Pierre Vincent a été nommé entraîneur de l'Asvel, ce mardi, à l'occasion d'une conférence de presse tenue par Gilles Moretton, le président du club rhodanien. L'actuel entraîneur de l'équipe de France féminine succède à Nordine Ghrib. Par ailleurs, Tony Parker devient directeur général des opérations basket de la "Green Team". Le chantier peut démarrer. Comme cela était prévu, Gilles Moretton a officialisé ce mardi, lors d'une conférence de presse, la nomination de Pierre Vincent à la tête de l'Asvel, rapporte Le Progrès. L'actuel entraîneur de l'équipe de France féminine, qui jonglera avec les deux casquettes (comme Vincent Collet en son temps, avec les messieurs....), succède à Nordine Ghrib, qui avait lui-même remplacé Collet au pied-levé le 17 novembre dernier. Vincent a signé pour deux ans, avec une troisième année en option en cas de qualification pour l'Euroligue au terme des deux saisons. L'ancien entraîneur de Bourges, avec qui il a été quatre fois champion de LFB, est un proche de Tony Parker, ce qui confirme la volonté du meneur de jeu des San Antonio Spurs de s'investir encore plus dans l'Asvel. Selon Moretton, c'est même Parker qui a pris la décision de nommer Vincent. L'autre information de la journée, c'est donc que "TP" devient désormais directeur général des opérations basket, et aura sous sa coupe Laurent Foirest. L'ancien arrière des Bleus, qui n'avait plus joué depuis avril 2010 et une rupture du tendon d'Achille, quitte donc le costume de joueur pour devenir responsable des opérations basket. Il devrait avoir en charge le recrutement, à la place de Pierre Grall. Ghrib, lui, devrait avoir un nouveau rôle au sein du club. Le budget réduit de 10% A charge, donc, au trio Foirest-Parker-Vincent de dessiner le visage de l'Asvel 2011-2012. D'autant qu'une vague de départ s'annonce (Gélabale, Walsh, Jefferson, Mensah-Bonsu...). Vincent, qui sera le neuvième entraîneur du club depuis 2001, dispose donc de deux ans pour redonner son lustre à la "Green Team", qui, après la 9e place de l'an passé, sort d'une saison encore en demi-teinte avec une 6e place en saison régulière et une élimination en demi-finale des playoffs par Nancy. "C'est un bilan décevant sur ces deux dernières années, pas satisfaisant au regard des moyens financiers et structurels mis à disposition dans un contexte favorable. Il y en a eu une mauvaise utilisation. Nous devions attendre un peu mieux", a d'ailleurs regretté Gilles Moretton. "Le secteur sportif mais aussi la direction sont responsables. Nous avons surpayé des joueurs". Le président de l'Asvel a ainsi confirmé la baisse de 10% du budget de la saison prochaine, tandis que la masse salariale sera réduite de 14%.