L'Asvel en champion

  • A
  • A
L'Asvel en champion
@ Maxppp
Partagez sur :

BASKET - L'Asvel a dominé Orléans sur son parquet en finale de la Semaine des As.

BASKET - L'Asvel a dominé Orléans sur son parquet en finale de la Semaine des As. On n'aurait pas imaginé une telle ambiance pour le final de cette Semaine des As avant le début de la compétition. Mais devant le public d'une Astroballe reconquise, l'Asvel a bel et bien décroché le trophée, pour la première fois de son histoire. Un succès acquis à l'arraché face à Orléans (70-69), mais qui tombe à point nommé pour une équipe bien de loin de ses objectifs en championnat. Pour Orléans, c'est tout simplement la troisième défaite consécutive lors d'une finale, après celle de la Semaine des As en 2009, et la dernière finale de Pro A contre... l'Asvel. Méconnaissables en juin dernier face aux Villeurbanais, défaits 55-41 à Bercy, les hommes de Philippe Hervé sont passés tout près de la victoire ce dimanche. Alors que Marshall venait de redonner l'avantage aux siens d'un tir primé (70-69), Nichols puis Moerman ont tous les deux eu la balle de match, mais ont échoué au pied du panier. Pourtant, l'Entente avait livré un gros match, plus conforme à son standing. Hormis un premier quart-temps poussif (15-12 pour l'Asvel), les vice-champions de France ont mené pendant une majeure partie de la rencontre, dans la foulée d'un deuxième quart-temps où ils ont pris feu à trois points, enchainant six paniers derrière la ligne. Collet : "C'est vraiment fort ce qu'on fait mes joueurs ce soir." Petit à petit, l'Asvel a grignoté son retard (34-43, 23e), dans le sillage d'un Lukauskis meilleur marqueur de la partie avec 18 unités. Jusqu'à repasser devant en tout début de quatrième quart-temps, puis à vingt secondes du terme. Avec la fin que l'on sait... "C'est une grande déception, je n'ai rien à dire à mes joueurs qui ont fait un grand match, mais avec l'apport du public, mon équipe devait faire un très, très grand match. Je ne suis pas sûr que sur terrain neutre, l'Asvel gagne", a confié Philippe Hervé sur le site officiel de la compétition. Dans le camp d'en face, c'est un Vincent Collet bien plus réjoui qui pouvait se satisfaire de l'état d'esprit des siens. "On a eu le mérite de tenir jusqu'au bout, a réagi l'entraineur villeurbanais sur le site du club. On n'a pas voulu céder cette semaine. C'est vraiment fort ce qu'on fait mes joueurs ce soir, c'est une métamorphose." Un renouveau pour le 10e de Pro A, entrevu toute la semaine, mais qui reste cependant à confirmer en championnat.