L'Argentine prend son envol

  • A
  • A
L'Argentine prend son envol
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Avec un triplé d'Higuain, l'Argentine bat la Corée du Sud (4-1).

CM 2010 - Avec un triplé d'Higuain, l'Argentine bat la Corée du Sud (4-1).L'Argentine à son aise. Après sa victoire sur la Corée du Sud (4-1), jeudi, lors de la deuxième journée du groupe B, l'Argentine est quasiment qualifiée pour le tour suivant, avec six points au compteur. Si la défense a parfois montré des signes de fébrilité, la puissance offensive mise en place par Diego Maradona a désormais pris ses repères. Avec un Léo Messi diabolique à la baguette, Gonzalo Higuain y est lui allé de son triplé pour permettre à l'Albiceleste de frapper un grand coup dans cette Coupe du monde, et lancé définitivement sa compétition.Après une première rencontre poussive face au Nigeria (1-0), les Argentins y ont cette fois mis la manière, avec une armada offensive qui a enfin joué sur la même longueur d'onde. Et pour réciter la partition, qui mieux que Lionel Messi pour tenir le rôle de chef d'orchestre ? Une nouvelle fois insaisissable, le Barcelonais n'aura pas réussi à marquer, mais se retrouve impliquer sur les quatre buts de son équipe. Sur le premier, il tire le coup franc que le Monégasque Chu-Young Park dévie malencontreusement dans son but (1-0, 17e). La "Pulga" décide ensuite de jouer un corner en deux temps, et, après une déviation de Burdisso au premier poteau, Higuain est au deuxième pour placer sa tête (2-0, 33e).C'est le moment choisi par Martin Demichelis pour rater son contrôle sur une passe anodine, et permettre à Lee Chung Yong de marquer à son tour (2-1, 45e). Le retour sur le pré est aussi difficile puisque Ki Hun est à deux doigts d'égaliser (58e). Mais les Coréens laissent passer leur chance, pour permettre à l'Argentine de dérouler son jeu offensif. Bien décalé par Kun Agüero, Messi tente sa chance sur la gauche, et, si le ballon heurte le poteau, Higuain est là pour pousser le ballon dans le but (3-1, 77e). Le joueur du Real Madrid signe ensuite un triplé après un délice de mouvement. Suite à une louche de Messi, Agüero centre instantanément de l'extérieur du pied pour offrir le but sur un plateau à son voisin madrilène (4-1, 80e). Quasiment qualifiée, l'Argentine peut sereinement envisager les huitièmes.