L'Arc de Triomphe les fait rêver

  • A
  • A
L'Arc de Triomphe les fait rêver
@ MAXPPP
Partagez sur :

A 16h15 dimanche, 16 pur-sang tenteront de remporter la course prestigieuse et un joli pactole.

Le temps d'une course, l'hippodrome de Longchamp s'ouvre au monde entier, dans une totale démesure. 50.000 spectateurs attendus, un milliard de téléspectateurs dans 200 pays, et 2,3 millions d'euros de gains pour le vainqueur vont faire basculer l'hippisme, durant un peu plus de deux minutes, dans une ambiance de "football".

Seize pur-sang seront alignés au départ des 2.400m de la piste parisienne. Parmi eux, Galikova, une pouliche de trois ans, deuxième du prix de Diane 2011, fait partie des favorites.

L'élève de Freddy Head, propriété des frères Wertheimer, casaque bleue et blanche, sera associée au jockey-vedette français Olivier Peslier. "Galikova possède beaucoup de vitesse, une bonne accélération et se montre très dure au combat", explique le jockey, qui va "mener une course régulière".

Paintball pour le jockey

Avant ce grand rendez-vous, Aurélien Lemaitre, son lad, bichonne la pouliche dans l'écurie située à Chantilly. "Je l'ai brossée pour qu'elle soit propre et belle et je l'ai sellée pour pouvoir la monter. Elle est très joueuse. Dès qu'il y a le moindre bruit, elle saute dans tous les sens", ajoute-t-il au micro d'Europe 1.

Pendant que sa pouliche s'est faite bichonnée en fin de semaine, Olivier Peslier, le jockey qui la montera, se détend… en jouant au paintball. "Ça m'a fait enlever la petite nervosité d'avant-course, ça relaxe". "J'ai craché un peu le feu pour être à 100%", commente le jockey.

"L'arc de Triomphe est une course mythique, c'est celle qu'il faut gagner", explique Freddy Head, l'entraîneur de Galikova. Ce quinqua parle en expert. Freddy Head, jockey avant de devenir entraîneur, a remporté quatre Arc de Triomphe, le "Championnat du monde" des jockeys.

Les pronostics de José Covès pour le prix de l'Arc de Triomphe :