L'Angleterre y est presque

  • A
  • A
L'Angleterre y est presque
Partagez sur :

Victorieuse de son voisin gallois mardi soir à Wembley (1-0), grâce à Ashley Young, l'Angleterre est quasiment qualifiée pour l'Euro 2012. Les hommes de Fabio Capello n'auront en effet besoin que d'un match nul au Monténégro le 7 octobre prochain pour valider définitivement leur billet pour la Pologne et l'Ukraine.

Victorieuse de son voisin gallois mardi soir à Wembley (1-0), grâce à Ashley Young, l'Angleterre est quasiment qualifiée pour l'Euro 2012. Les hommes de Fabio Capello n'auront en effet besoin que d'un match nul au Monténégro le 7 octobre prochain pour valider définitivement leur billet pour la Pologne et l'Ukraine. Non qualifiée pour la phase finale de l'Euro 2008, l'Angleterre sera sans aucun doute du voyage en Pologne et en Ukraine l'an prochain. La sélection aux Three Lions compte en effet six points d'avance sur le Monténégro dans le groupe G des éliminatoires de l'Euro 2012. Opposés à ces mêmes Monténégrins le 7 octobre prochain à Podgorica, pour leur dernier match de qualification, les hommes de Fabio Capello n'auront besoin que d'un point pour obtenir le précieux sésame. Et même en cas de victoire face aux Anglais et en Suisse le 11 octobre, Mirko Vucinic et ses coéquipiers ne sont même pas sûrs de pouvoir finir en tête de la poule, car les Anglais bénéficient d'une différence de buts largement supérieure (+12 contre +2 pour le Monténégro). Invaincus lors de leurs cinq premiers matches, même si les nuls face au Monténégro (0-0) et la Suisse (2-2) avaient laissé planer le doute, Wayne Rooney et consorts ont su se mettre à l'abri en négociant parfaitement leurs deux matches de ce mois de septembre. Vainqueurs avec la manière en Bulgarie vendredi dernier (3-0), grâce à un but du nouveau venu Gary Cahill et à un doublé de la star de Manchester United, les Anglais ont décroché un court mais précieux succès face au Pays de Galles (1-0), ce mardi à Wembley. Earnshaw rate l'immanquable Un voisin qui les avait déjà bien aidés en s'imposant face au Monténégro vendredi dernier (2-1), alors qu'il n'avait jusqu'à présent pas marqué le moindre point. Les Gallois ont vendu chèrement leur peau et auraient même pu espérer mieux à l'issue d'une rencontre très fermée. Pourtant, les locaux pensaient s'être rendu la partie facile en ouvrant le score en première période grâce à Ashley Young. Profitant d'un joli débordement et du centre en retrait du nouveau joueur de Liverpool, Stewart Downing, le néo-Mancunien ouvrait en effet la marque d'une belle reprise (35e), quasiment sur la première occasion anglaise. Mais c'était sans compter sur la réaction d'orgueil des Gallois qui dominent toute la seconde période et sont même tout proche de l'égalisation. Robert Earnshaw, pourtant seul à deux mètres du but grand ouvert, expédie toutefois son plat du pied au-dessus du but gardé par Joe Hart (77e). Fabio Capello peut souffler. La qualification n'est quasiment plus qu'une question de temps.