L'Angleterre s'expose

  • A
  • A
L'Angleterre s'expose
Partagez sur :

Menés 2-0 par la Suisse à Wembley, les Anglais ont concédé le nul (2-2) dans ce match des éliminatoires de l'Euro 2012. Les joueurs de Fabio Capello ont souffert défensivement avant de rater de grosses occasions en fin de match. Heureusement pour eux, les Three Lions gardent la tête du groupe G après le match nul du Monténégro contre la Bulgarie (1-1).

Menés 2-0 par la Suisse à Wembley, les Anglais ont concédé le nul (2-2) dans ce match des éliminatoires de l'Euro 2012. Les joueurs de Fabio Capello ont souffert défensivement avant de rater de grosses occasions en fin de match. Heureusement pour eux, les Three Lions gardent la tête du groupe G après le match nul du Monténégro contre la Bulgarie (1-1). Les Bleus ne sont pas seuls à souffrir en ce mois de juin. Les Anglais ont également connu les pires difficultés ce samedi après-midi dans leur antre de Wembley. Passés totalement à côté de leur début de match, les joueurs de Fabio Capello ont dû se résoudre à concéder le nul face aux Suisses (2-2). Un mal pour un bien au vu de la première demi-heure où la défense anglaise a coulé sur deux coups de pied arrêtés après que Joe Hart n'ait longtemps retardé l'échéance. Le portier anglais ne peut pourtant rien sur un coup-franc de Barnetta brossé et frappé devant le but... mais que personne ne touche. Surpris, Hart ne peut que constater les dégâts (0-1, 25e). Dans la foulée, l'ailier de Leverkusen remet ça, de nouveau sur un coup-franc excentré cette fois frappé directement. Walcott, placé dans le mur, se décale peu habilement et ne peut contrer la frappe. De nouveau surpris, cette fois avec une responsabilité personnelle avérée puisqu'il ne couvrait pas du tout son premier poteau, Hart tente le grand écart pour sauver la catastrophe, en vain le ballon filant au ras de son poteau droit (0-2, 34e). Wembley, douché, se rassure à peine quand Wilshere est fauché dans la surface par son compère des Gunners, Djourou, suite à un joli crochet intérieur. Lampard inscrit le penalty sifflé logiquement, le ballon passant sous Benaglio, parti du bon côté (1-2, 37e). Young, une entrée précieuse La deuxième période est alors nettement anglaise, Bent se mettant en évidence. La charnière helvète Djourou-Senderos, dépassée, ne peut rien sur une superbe action collective conclue par Young, entré à la pause. L'ailier d'Aston Villa profite d'une superbe balle piquée de Milner pour Baines qui lui remet de la tête. Young place une demi-volée parfaite pour conclure une action en une touche de balle ultra rapide (2-2, 51e). L'Angleterre pousse mais Bent loupe alors l'immanquable. Young est lancé et prend sa chance à trente mètres, Benaglio se détend et détourne. Le ballon revient sur Bent tandis que le but est vide mais frappe au dessus ! Les Anglais se contentent d'un nul face à un adversaire qui ne les a plus battus depuis trente ans (mai 1981, 2-1). Heureusement pour eux, le Monténégro a manqué l'occasion de prendre la tête de la poule, en concédant le nul contre la Bulgarie (1-1) dans la soirée. Trois ans après une élimination piteuse en éliminatoires de l'Euro 2008, l'Angleterre pourrait bien trembler de nouveau...