L'Angleterre repart de l'avant

  • A
  • A
L'Angleterre repart de l'avant
Partagez sur :

Sifflée par son public en novembre dernier après sa défaite face à la France (1-2), l'équipe d'Angleterre a rassuré ses supporters, en allant chercher une victoire plutôt convaincante, mercredi à Copenhague, face au Danemark (2-1). Si les Danois ont ouvert le score par Agger, deux joueurs d'Aston Villa, Bent puis Young, ont remis la sélection aux Trois Lions sur le bon chemin.

Sifflée par son public en novembre dernier après sa défaite face à la France (1-2), l'équipe d'Angleterre a rassuré ses supporters, en allant chercher une victoire plutôt convaincante, mercredi à Copenhague, face au Danemark (2-1). Si les Danois ont ouvert le score par Agger, deux joueurs d'Aston Villa, Bent puis Young, ont remis la sélection aux Trois Lions sur le bon chemin. Si le Aston Villa de Gérard Houiller est embourbé dans le ventre mou du classement de Premier League (14e), ses joueurs ont retiré une belle épine du pied de Fabio Capello. Alors que le sélectionneur italien était redevenu une cible prioritaire de la presse et des supporters anglais après la défaite de l'Angleterre face à la France, en novembre dernier (1-2), Darren Bent et Ashley Young ont offert un peu de répit à leur sélectionneur. Pour commencer cette année 2011, les Britanniques sont en effet allés s'imposer à Copenhague, face au Danemark (2-1). Avec une équipe une nouvelle fois rajeunie en l'absence de Ferdinand ou Gerrard, blessés, la sélection aux Trois Lions a prouvé que la mutation commençait à prendre forme. Un joueur a notamment crevé l'écran sur son côté droit. Théo Walcott, habitué à décevoir ses admirateurs, a prouvé que sa forme du moment à Arsenal était transposable en sélection. C'est d'ailleurs lui qui a donné le tournis à Poulsen sur le premier but, avant de servir sur un plateau Darren Bent, bien plus présent que Wayne Rooney sur le front offensif (1-1, 10e). Rendez-vous au pays de Galles Un but qui intervient en réaction à celui du Danemark, qui avait ouvert la marque quelques secondes plus tôt. Une réalisation là-aussi venue de la droite, et plus précisément du prodige Christian Eriksen (18 ans), intenable dans son couloir. Sur un centre du joueur de l'Ajax, c'est donc Daniel Agger, le défenseur central de Liverpool, qui vient couper la trajectoire pour marquer ce premier but (1-0, 8e). Une ouverture du score symbole d'une défense Terry-Dawson encore à la recherche de ses automatismes. Après une première période enlevée, la suivante permet aux deux sélectionneurs d'apporter quelques changements. Et c'est d'ailleurs l'un des remplaçants, Ashley Young, qui va se montrer décisif, à la suite d'un raid de Glen Johnson sur le côté droit pour inscrire son premier but international (2-1, 68e). La victoire en poche, l'Angleterre peut donc souffler, et aborder la suite de son programme avec un peu plus de sérénité, et notamment ce déplacement chez le voisin gallois, le 26 mars prochain, dans le cadre des éliminatoires pour l'Euro 2012.