L'Allemagne refait l'histoire

  • A
  • A
L'Allemagne refait l'histoire
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - L'Allemagne bat l'Angleterre (4-1), et se qualifie pour les quarts.

CM 2010 - L'Allemagne bat l'Angleterre (4-1), et se qualifie pour les quarts.Quarante-quatre ans après le fameux but de Geoff Hurst en finale de la Coupe du monde 1966, dont on ne sait toujours pas s'il était ou non valable, le contentieux anglo-allemand sur fond d'arbitrage en a repris pour quelques années ! Car ce huitième de finale tant attendu à Bloemfontein, s'il a tenu toutes ses promesses, aura aussi été entaché par une grossière erreur d'arbitrage lorsque, en fin de première période, alors que l'Angleterre, jusque-là transparente, venait de revenir au score par Upson (2-1), M. Larrionda a été quasiment le seul dans le stade à ne pas voir le ballon franchir la ligne suite à un lob parfaitement ajusté de Lampard.Au lieu de rentrer aux vestiaires sur un score de parité, l'Angleterre s'est donc retrouvée menée et obligée de courir après le score face à une Mannschaft qui s'est alors régalée en contre, ajoutant deux buts par Thomas Müller, auteur d'un match énorme. Autant dire que dans les jours qui vont venir, les tabloïds anglais vont tirer à boulets rouges sur l'arbitre uruguayen et son assistant, qui n'ont rien vu, et que les joueurs vont longtemps nourrir un profond sentiment d'injustice. Le contexte de cette élimination ne cachera cependant pas la décevante Coupe du monde d'une équipe qui, depuis son arrivée en Afrique du Sud, n'est jamais parvenue à retrouver l'élan qui l'avait portée lors des éliminatoires. Elle a été en outre minée par des relations conflictuelles avec Fabio Capello et la méforme de certains de ses cadres, dont Wayne Rooney, une nouvelle fois décevant ce dimanche.De son côté, l'Allemagne a confirmé ses prestations du premier tour. Grâce à l'insouciance de ses jeunes joueurs (24 ans et 4 mois de moyenne d'âge) et au coaching d'un Joachim Löw, fidèle successeur de Jürgen Klinsmann, elle s'appuie sur un style offensif et joueur qui mérite d'être récompensé au moment où la "Vieille Europe" du football se meurt, en raison de stratégies aussi frileuses qu'inefficaces. Pas de doute, cette Mannschaft, si elle parvient à gommer ses quelques errements défensifs, est taillée pour aller au bout de cette Coupe du monde 2010, même si son parcours s'annonce encore semé d'embûches avec l'Argentine ou le Mexique au programme en quarts de finale.