L'Allemagne pour se consoler

  • A
  • A
L'Allemagne pour se consoler
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - La Mannschaft affronte l'Uruguay lors de la petite finale.

CM 2010 - La Mannschaft affronte l'Uruguay lors de la petite finale. Une finale, ça ne se joue pas, ça se gagne. Qu'en est-il d'une petite finale ? Il semblerait que la maxime fonctionne également puisque la motivation est indéniablement présente dans les rangs allemands et uruguayens alors que les deux sélections s'affrontent samedi pour décrocher la médaille de bronze de cette Coupe du monde 2010. Malgré la déception née de leur élimination en demi-finales de ce Mondial sud-africain, la Mannschaft et la Celeste ont promis de jouer le jeu. "La déception est palpable et il faut qu'on se remotive un peu", a admis Joachim Löw après avoir vu ses hommes subir la loi de l'Espagne (1-0), avant d'écarter la possibilité de voir une Mannschaft démotivée au moment de disputer cette rencontre pour l'honneur. "Je suis certain que nous aborderons ce match avec l'engagement nécessaire. Personne ne doit baisser la tête et nous voulons terminer sur un bon match." Ceux qui craignaient un match sans intérêt entre deux équipes abattues devraient être rassurés puisque le technicien est rejoint dans sa réflexion par son capitaine, Philipp Lahm: "Il y a quatre ans, on a compris combien ce match pouvait être sympathique. Dans le passé, honnêtement, ça ne présentait pas beaucoup d'intérêt. Je ne regardais jamais ces matches quand j'étais gamin. Mais gagner ce match est une manière réconfortante de finir le tournoi. Nous voulons le gagner et obtenir la médaille de bronze." Un sans-faute pour Paul le poulpe ? Les ambitions allemandes sont aussi claires que les statistiques favorables à la Mannschaft avant cette rencontre. Ainsi, en huit confrontations avec le géant européen, l'Uruguay n'a jamais enregistré la moindre victoire, se contentant de six défaites et deux nuls. Les Charruas partiront donc en quête d'exploit, eux qui avaient essuyé un revers dans le match pour la troisième place du Mondial 1970 face...à l'Allemagne de l'Ouest (1-0). Toutes les bonnes choses ont une fin doit se dire le sélectionneur de la Celeste, Oscar Tabarez, mais ce dernier aura fort à faire pour que l'histoire ne soit pas un éternel recommencement. Pour espérer faire déjouer les pronostics, l'Uruguay pourra compter sur le retour de suspension de son héros des quarts de finale, Luis Suarez, auteur d'une main salvatrice au bout de la prolongation face au Ghana (1-1, 4 tab 2). Le buteur de l'Ajax Amsterdam ne sera pas le seul revenant dans cette grande fièvre du samedi soir puisque le probable meilleur jeune joueur de la compétition, Thomas Müller, a lui aussi purgé son match de suspension en demies et pourra retrouver le terrain pour aider l'Allemagne à quitter l'Afrique du Sud sur une bonne note. Histoire de mettre une cerise sur le joli gâteau confectionné par la prometteuse jeunesse allemande, flamboyante face à l'Angleterre (4-1) ou l'Argentine (4-0) ces dernières semaines. Et de donner une nouvelle fois raison aux prédictions de Paul, le poulpe devin le plus célèbre de la planète ayant pronostiqué une victoire de l'Allemagne...