L'Allemagne dans le rythme

  • A
  • A
L'Allemagne dans le rythme
@ Reuters
Partagez sur :

ALLEMAGNE - La Mannschaft a vaincu sans coup férir la Hongrie (3-0), en match amical.

ALLEMAGNE - La Mannschaft a vaincu sans coup férir la Hongrie (3-0), en match amical.Si on pouvait s'inquiéter de son état après les forfaits respectifs de Simon Rolfes (genou), René Adler (côtes), Michael Ballack (cheville), son guide et capitaine, puis enfin de Christian Träsch (cheville), l'Allemagne a rassuré ses supporteurs samedi à Budapest où elle a facilement dominée une faible équipe de Hongrie (3-0). Une victoire d'autant plus prometteuse que Joachim Löw avait pris la décision de se priver de ses Munichois, Philipp Lahm, Bastian Schweinsteiger, respectivement capitaine et vice-capitaine de cette équipe, Thomas Müller et Hans-Jörg Butt, restés en Italie où les Allemands ont pris leurs quartiers.L'Allemagne n'a pas eu à forcer son talent pour signer un nouveau succès après celui face à Malte (3-0 dont deux buts de Cacau). S'il regrettera le manque de réussite de ses hommes en première période, le sélectionneur de la Mannschaft aura en revanche apprécié l'animation offensive de son équipe, avec le trio Trochowski-Ozil-Podolski devant le duo de récupérateurs Kroos-Khedira. Après l'ouverture du score sur penalty de Podolski pour une faute sur Mertesacker (4e), Özil (11e, 15e, 17e), Kroos (31e) et Klose (43e), qui pourrait avoir sa chance en Afrique du Sud en dépit d'une saison discrète, ont tour à tour buté sur le dernier rempart hongrois. Logiquement, ce dernier finissait par céder en seconde période devant Mario Gomez (69e) et Cacau (72e).Avant de disputer un dernier test face à la Bosnie-Herzégovine jeudi à Francfort, l'Allemagne sera réduite, lundi ou mardi, à 23 éléments, Joachim Löw devant écarter deux joueurs, probablement les défenseurs Andreas Beck (Hoffenheim) et Marcell Jansen (Hambourg). Loin d'une partie de plaisir pour le sélectionneur national qui a retrouvé le sourire samedi, à deux semaines de l'entrée en lice de son équipe contre l'Australie, son premier adversaire du groupe D avant de défier le Ghana et la Serbie. Malgré les coups durs, l'Allemagne reste un outsider à surveiller de près...