L'Algérie jouera avec son coeur

  • A
  • A
L'Algérie jouera avec son coeur
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Les Fennecs s'apprêtent à faire leurs débuts dans le tournoi face à la Slovénie.

CM 2010 - Les Fennecs s'apprêtent à faire leurs débuts dans le tournoi face à la Slovénie.Après 24 ans d'absence, l'Algérie s'apprête à renouer avec une phase finale de Coupe du monde, dimanche face à la Slovénie (13H30). Au sein d'une poule (groupe C) relevée où Angleterre et Etats-Unis se sont neutralisés samedi (1-1), les Fennecs entendent bien contrecarrer la supériorité technique de leurs adversaires grâce à un mental à toute épreuve. "On peut combler beaucoup de choses par l'état d'esprit et le coeur, confie Antar Yahia sur le site de la Fifa, on l'a déjà montré par le passé et ça reste une de nos plus grosses forces. Certaines choses, comme les lacunes tactiques, on les comblera par notre abnégation". Un discours repris à l'unisson par le sélectionneur algérien Rabah Saâdane. "Nous allons compenser nos faiblesses techniques avec l'envie dont nous avons toujours fait preuve lors de nos matches de qualification", ne manque pas de rappeler le technicien de Batna. Une campagne de qualification qui s'était achevée par un succès retentissant sur le rival égyptien au Soudan en novembre dernier. Une victoire ô combien historique pourtant assombrie quelques mois plus tard lors de la Coupe d'Afrique des Nations 2010. Etrillée 4-0 en demi-finale par les Pharaons en demi-finale, l'Algérie a mal débuté sa préparation pour le Mondial.A court de forme ?Une tendance qui s'est confirmée lors des matches amicaux avec deux lourdes défaites face à la Serbie et l'Irlande (0-3) à peine effacées par un court succès contre les modestes Emirats arabes unis (1-0) peu avant le début de la Coupe du monde. Pas de quoi gonfler la confiance de Fennecs quelques peu déstabilisés en interne après que Yazid Mansouri, le plus capé des joueurs algériens actuellement, s'est vu destitué de son capitanat au profit d'Antar Yahia.Confronté à de nombreuses blessures (le nouveau capitaine s'est notamment blessé à la cheville à l'entraînement vendredi), le groupe algérien n'arrive pas non plus au meilleur de sa forme physique à l'heure d'affronter une équipe Slovène qui n'a cessé de gagner en crédit. "Malheureusement l'équipe a été touchée par des circonstances défavorables depuis la Coupe d'Afrique", confie Rabah Saâdane. "Notre effectif est limité. [...] Après la CAN, on a dressé le bilan que nous avions 13-14 joueurs de bon niveau mais pas de banc, explique le sélectionneur algérien, on a donc ramené des jeunes mais on ne peut en incorporer que deux ou trois au maximum sinon on détériore l'équilibre de l'équipe et on a essayé surtout de récupérer nos blessés". Soutenus par de fervents supporters, les Fennecs n'en gardent pas moins leur enthousiasme. On va faire notre apprentissage mais on va jouer sans complexe ni pression, assure Saâdane, l'Algérie est connue pour jouer avec ses tripes"...