L'air de l'Est leur réussit

  • A
  • A
L'air de l'Est leur réussit
Partagez sur :

La tournée des clubs français en Europe de l'Est a pris jeudi soir une tournure favorable pour Sochaux et Rennes. Si les coéquipiers de Marvin Martin sont allés chercher un bon match nul sur la pelouse du Metalist Kharkov (0-0), lors du tour de barrages aller, les Bretons ont décroché une victoire précieuse à Belgrade dans un contexte difficile (1-2). Il faudra fructifier ce bon résultat à la maison dans une semaine.

La tournée des clubs français en Europe de l'Est a pris jeudi soir une tournure favorable pour Sochaux et Rennes. Si les coéquipiers de Marvin Martin sont allés chercher un bon match nul sur la pelouse du Metalist Kharkov (0-0), lors du tour de barrages aller, les Bretons ont décroché une victoire précieuse à Belgrade dans un contexte difficile (1-2). Il faudra fructifier ce bon résultat à la maison dans une semaine. Etoile Rouge Belgrade - Rennes: 1-2 On promettait l'enfer aux hommes de Frédéric Antonetti dans le bouillant Marakana de Belgrade, rempli comme un oeuf par 53000 passionnés. "On va jouer dans une ambiance chaude, mais ce n'est pas pour me déplaire", salivait d'ailleurs le technicien breton. Il a failli ravaler ses paroles tant son équipe a souffert le martyr face au seul lauréat serbe de la C1, poussé par son public déchaîné, avant de renverser la situation par son homme en forme (1-2). Pris à froid par une ouverture du score précoce, l'oeuvre de Kadu sur un penalty discutable suite à une faute de main de John Boye dans sa surface (1-0, 17e), les vainqueurs des Géorgiens du Metalurgi Rustavi au tour précédent n'ont pas tardé à réagir par l'inévitable Jonathan Pitroipa (1-1, 39e). Le Burkinabé, très en vue depuis la reprise, convertit un ballon en or de Stéphane Dalmat dans un remake de l'égalisation rennaise face au PSG, samedi dernier. Pitroipa que l'on retrouvera à la passe pour Victor Hugo Montano pour le but du 2-1 (75e), synonyme de grand pas vers la qualification pour le Stade Rennais. Metalist Kharkov - Sochaux: 0-0 Le Doubs pourrait finir par arrêter de douter. Empêtré dans une situation difficile en coulisse, avec les desiderata de départs des uns et des autres, Sochaux avait l'occasion de répondre sur le terrain du Metalist Kharkov. Un défi brillamment relevé puisque les Lionceaux ont conservé toutes leurs chances de qualification en tenant le match nul (0-0) dans ce tour de barrage aller de Ligue Europa. Une première étape qui pourrait inciter Modibo Maïga, Kevin Anin ou même Marvin Martin à prolonger l'aventure en Franche-Comté. Face à une équipe ukrainienne au fort contingent sud-américain, qui ressemble à s'y méprendre à son voisin du Shaktior Donetsk, la jeune garde sochalienne a fait mieux que se défendre en se procurant les meilleures occasions de la partie. Mais ni Edouard Butin, ni Vincent Nogueira eurent le geste juste au moment de conclure, prouvant bien que Sochaux, en l'absence de Maïga, manque d'un vrai renard des surfaces. Peut-être sera-t-il arrivé dans une semaine, ou alors le Malien aura arrêté de faire du boudin, au moment où le FCSM jouera son avenir européen.