L'affiche sera belle

  • A
  • A
L'affiche sera belle
Partagez sur :

Pas d'équipe surprise en finale de la Coupe de France. Ni Toulouse, qui lutte pour ne pas descendre en deuxième division, ni Mulhouse, pensionnaire de D2, ne se sont qualifiés pour le rendez-vous de Bercy le 21 mai prochain. La finale mettra à l'affiche Chambéry, l'actuel leader du championnat de France, sans pitié pour les Alsaciens (33-25), à Dunkerque, troisième de D1, tout aussi autoritaire en Haute-Garonne (34-23).

Pas d'équipe surprise en finale de la Coupe de France. Ni Toulouse, qui lutte pour ne pas descendre en deuxième division, ni Mulhouse, pensionnaire de D2, ne se sont qualifiés pour le rendez-vous de Bercy le 21 mai prochain. La finale mettra à l'affiche Chambéry, l'actuel leader du championnat de France, sans pitié pour les Alsaciens (33-25), à Dunkerque, troisième de D1, tout aussi autoritaire en Haute-Garonne (34-23). La Fédération peut se rassurer. Alors que la FFHB a en effet décidé d'organiser les prochaines finales de Coupe de France, masculine et féminine, à Bercy, Chambéry et Dunkerque seront à l'affiche le 21 mai prochain. L'actuel leader du championnat affrontera donc le troisième, pour aller chercher le deuxième trophée de l'année, après la Coupe de la Ligue remportée par Montpellier. Le vainqueur aura d'ailleurs un goût d'inédit puisque depuis 1999, seul Paris a réussi à briser l'hégémonie de l'ogre héraultais, en 2007. dans cette Coupe de France. Pour atteindre leur but, les Savoyards ont dû lutter un peu plus que prévu, face à une équipe de Mulhouse qui joue cette année en Pro D2. Menés à la pause (13-15), les partenaires de Cédric Paty, auteur de 12 buts, ont dû faire jouer leur profondeur de banc et leur expérience en prenant le large dans le second acte (33-25). Match plus tranquille en revanche pour Dunkerque, qui a connu moins de problèmes pour sortir Toulouse (34-23). Les Haut-Garonnais peuvent désormais se concentrer à 100% sur leur maintien en LNH.