L'accès aux vestiaires des arbitres interdit

  • A
  • A
L'accès aux vestiaires des arbitres interdit
Partagez sur :

>b>Ligue 1 - Suite aux récentes polémiques, la LFP a décidé d'interdire l'accès aux vestiaires des arbitres lors des rencontres de L1.

Suite aux récentes polémiques, la Ligue de Football Professionnel a décidé d'interdire l'accès aux vestiaires des arbitres lors des rencontres de Ligue 1. Selon le Président de la LFP, Frédéric Thiriez, cela permettrait aux arbitres et au championnat de gagner "en sérénité".La polémique sur la question de l'accès aux vestiaires des arbitres sera bientôt réglée. C'est du moins ce qu'espère la Ligue de Football Professionnel et son président Frédéric Thiriez qui se sont fendus d'un communiqué sur la question mardi."En l'espace de quinze jours, deux incidents de vestiaire d'arbitres ont provoqué d'inutiles polémiques et d'injustes mises en cause", a expliqué le patron du foot français avant d'annoncer la solution au problème : "Pour les éviter, il suffit de s'en tenir à quelques règles simples qui figurent dans une charte de bonne conduite, en cours d'élaboration, entre les arbitres et les dirigeants. Avant et pendant le match, et en particulier à la mi-temps, personne n'est autorisé à pénétrer dans le vestiaire des arbitres sauf pour des procédures administratives ou si l'arbitre en fait la demande".Thiriez: "Chacun devrait s'y tenir scrupuleusement"La Ligue n'entend cependant pas couper complètement le corps arbitral des autres acteurs de la Ligue 1: "A l'issue du match, après un délai de vingt minutes, le vestiaire est ouvert à tout dirigeant qui souhaite s'entretenir avec l'arbitre, seul ou en présence des délégués". Frédéric Thiriez annonce par ailleurs que les clubs devront se tenir à ses règles avant qu'elles ne soient rédigées noir sur blanc: "Sans attendre que ces règles soient codifiées par la charte "arbitres-dirigeants" que la Task Force sur l'arbitrage a proposé il y a plusieurs mois, chacun devrait s'y tenir scrupuleusement. L'arbitre et le Championnat y gagneraient en sérénité".Cette polémique fait suite à deux incidents survenus récemment lors de matches de Ligue 1. Il y a quinze jours à l'occasion de la 6e journée, le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, avait eu une entrevue avec l'arbitre de la rencontre Freddy Fautrel à la mi-temps du match face au PSG (1-1). Ce qui avait eu le don d'agacer le président parisien Robin Leproux et l'entraîneur Antoine Kombouaré. Mardi, c'est le club de Boulogne-sur-Mer qui a dénoncé l'attitude du coach de Lille, Rudi Garcia. Ce dernier aurait tenté d'interférer auprès de l'arbitre, Pascal Viléo, durant la mi-temps du match entre les deux équipes, disputé dimanche et remporté par le Losc (3-2), à l'occasion de la 8e journée. C'est ce type de comportement que Frédéric Thiriez espère éradiquer.