Kvitova s'affirme

  • A
  • A
Kvitova s'affirme
Partagez sur :

Future membre du Top 10, Petra Kvitova a dominé Victoria Azarenka, future n°4 mondiale, en finale du tournoi de Madrid (7-6, 6-4). C'est déjà le troisième titre cette saison pour la jeune Tchèque, 21 ans, qui a saoulé son adversaire de coups gagnants durant toute la partie.

Future membre du Top 10, Petra Kvitova a dominé Victoria Azarenka, future n°4 mondiale, en finale du tournoi de Madrid (7-6, 6-4). C'est déjà le troisième titre cette saison pour la jeune Tchèque, 21 ans, qui a saoulé son adversaire de coups gagnants durant toute la partie. Kvitova-Azarenka. Cela n'a pas le clinquant, ni le prestige d'un Nadal-Djokovic, mais cette finale dames du tournoi de Madrid opposait elle aussi deux des joueuses les plus en forme du circuit, si ce n'est plus. Deux joueuses de 21 ans en pleine progression, qui semblent assez loin d'avoir tutoyé leurs limites. Dans le coin bleu, Victoria Azarenka, 21 ans, lauréate des tournois de Miami et Marbella. Obligée d'abandonner dès son entrée en lice à Stuttgart la semaine passée, victime d'une blessure à l'épaule contre Julia Goerges, la tête de série n°4 a pris sa revanche sur l'Allemande en demi-finale à Madrid. Et proprement (6-2, 6-4). La Biélorusse sera lundi n°4 mondial, et vu les résultats fluctuants, pour des raisons diverses, de Wozniacki, Clijsters, Zvonareva ou des soeurs Williams, elle apparaît clairement comme une n°1 mondiale en puissance. Dans le coin rose, Petra Kvitova, 21 ans également, révélation du dernier Wimbledon, dont elle avait rallié les demi-finales. En 2011, la Tchèque a fait mieux que confirmer avec un quart de finale à l'Open d'Australie en écartant Samantha Stosur, et deux titres à Brisbane et à l'Open GDF, en finale contre Kim Clijsters. Tombeuse de deux Top 10 cette semaine, Zvonareva et Li, Kvitova fera elle aussi partie des dix premières du classement WTA, lundi. Et elle ne compte pas s'arrêter là. "Je savais depuis deux jours que j'avais une possibilité d'entrer dans le Top 10, a-t-elle dit samedi. Maintenant, ce n'est qu'un chiffre. Il faut aller plus haut." Plus haut, cela commençait par cette finale à Madrid contre Azarenka. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la Tchèque a joint les actes à la parole, en dominant la Biélorusse en deux sets accrochés (7-6, 6-4) ce dimanche. Kvitova a démarré le match pied au plancher, prenant immédiatement son adversaire à la gorge (3-0). Gênée par la longueur de balle de la gauchère, Azarenka parvenait à recoller, puis à arracher un tie-break. Mais cette première manche tournait finalement à l'avantage de Kvitova (7-3 au tie break), bien plus entreprenante (21 coups gagnants à 6 dans la première manche, 40 à 10 au final !). Malgré l'intervention de son coach, le Français Sam Sumyk, Azarenka ne parviendra pas à renverser la vapeur dans la seconde manche (6-4). Kvitova était décidément trop forte.