Kvitova est candidate

  • A
  • A
Kvitova est candidate
Partagez sur :

Troisième joueuse mondiale, Petra Kvitova a fait une entrée remarquée dans le Masters mardi à Istanbul en s'imposant en deux manches face à Vera Zvonareva (6-2, 6-4). Grâce à ce succès, la Tchèque prend la tête du groupe 2 en compagnie de Caroline Wozniacki, victorieuse dans la douleur d'Agneszka Radwanska (5-7, 6-2, 6-4). Cette première journée se conclura par le choc entre Maria Sharapova et Samantha Stosur.

Troisième joueuse mondiale, Petra Kvitova a fait une entrée remarquée dans le Masters mardi à Istanbul en s'imposant en deux manches face à Vera Zvonareva (6-2, 6-4). Grâce à ce succès, la Tchèque prend la tête du groupe 2 en compagnie de Caroline Wozniacki, victorieuse dans la douleur d'Agneszka Radwanska (5-7, 6-2, 6-4). Cette première journée se conclura par le choc entre Maria Sharapova et Samantha Stosur. Difficile de prédire qui remportera le Masters féminin, dont les premiers échanges ont été donnés ce mardi à Istanbul. Comme tout au long de la saison, les débats s'annoncent en effet très indécis entre les huit meilleures joueuses de la planète. Troisième au classement WTA après une année riche en titres (Wimbledon, Brisbane, Open GDF, Madrid, Linz), Petra Kvitova a en tout cas prouvé qu'elle était peut-être en mesure de venir titiller les deux premières mondiales, Caroline Wozniacki et Maria Sharapova, en s'imposant en deux manches et 1h25 de jeu face à Vera Zvonareva (6-2, 6-4). Dans une rencontre très crispée, au cours de laquelle les deux joueuses ont multiplié les breaks, la Tchèque a pris les devants en remportant son premier jeu de service à 4-2, avant de remporter la première manche (6-2). Très peu à l'aise sur ses engagements, la Russe, lauréate cette année des tournois de Baku et Doha, doit attendre le troisième jeu du deuxième set pour enfin remporter un jeu de service (2-1). Mais Kvitova fait toujours la course en tête et accentue son avance (4-1) avant de bloquer psychologiquement à l'approche de la victoire (4-4). Très anxieuse, la jeune gauchère de 20 ans fait appel pour la deuxième fois du match à son coach, dont les conseils ont apparemment porté ses fruits, puisque elle finit par remporter les deux jeux suivants (6-4) et à égaliser à trois partout dans ses confrontations directes avec la Russe. Mais surtout, la Tchèque prend la tête du groupe 2 (rouge) en compagnie de Caroline Wozniacki, qui a eu toute les peines du monde à se défaire de la numéro 8 mondiale Agneszka Radwanska. Après avoir perdu une première manche très accrochée, au cours de laquelle elle a gâché trois balles de set, la Danoise a peu à peu su épurer son jeu et prendre le dessus physiquement sur la Polonaise. A l'arrivée, la numéro un mondiale s'impose au forceps en trois sets (5-7, 6-2, 6-4) et 2h39 de jeu face à l'adversaire a priori la plus faible de la poule. Pas très rassurant pour elle en vue des joutes à venir.