Kvitova avance à grand pas

  • A
  • A
Kvitova avance à grand pas
Partagez sur :

Pas le temps de savourer pour Kim Clijsters ! De retour au premier rang mondial, la Belge a subi une sévère correction face à Petra Kvitova (6-4, 6-3), dimanche en finale de l'Open GDF- Suez. Un deuxième titre cette année pour la jeune Tchèque, 20 ans, qui réalise un début de saison très convaincant et confirme son ascension au plus haut niveau.

Pas le temps de savourer pour Kim Clijsters ! De retour au premier rang mondial, la Belge a subi une sévère correction face à Petra Kvitova (6-4, 6-3), dimanche en finale de l'Open GDF- Suez. Un deuxième titre cette année pour la jeune Tchèque, 20 ans, qui réalise un début de saison très convaincant et confirme son ascension au plus haut niveau. Révélée cet été à Wimbledon, où elle avait atteint les demi-finales, Petra Kvitova n'en finit plus de grimper les échelons. Victorieuse du tournoi de Brisbane début janvier aux dépens de l'Allemande Andrea Petkovic (6-1, 6-3), la Tchèque s'était ensuite hissée jusqu'en quarts de finale de l'Open d'Australie, où elle avait subi la loi de la Russe Vera Zvonareva (6-2, 6-4). Dimanche, la jeune joueuse, seulement 20 ans, a confirmé son début de saison en fanfare en remportant l'Open GDF-Suez. Cerise sur le gâteau, la gauchère s'est imposée au Stade Pierre-de-Coubertin face à celle qui a retrouvé la place de numéro un mondiale Kim Clijsters en deux manches et seulement une heure de jeu (6-4, 6-3). De retour au premier rang du classement WTA au détriment de Caroline Wozniacki grâce à sa victoire en quarts de finale de l'Open GDF face à Jelena Dokic (6-3, 6-0), la Belge partait logiquement favorite de cette finale face à une adversaire qu'elle avait facilement battue à deux reprises en 2010, lors du troisième tour de l'US Open (6-3, 6-0) et au deuxième tour à Miami (6-1, 6-1). Mais à Paris, c'est bien Kvitova qui met la pression d'entrée sur Clijsters en réalisant le break lors du premier jeu. Si la Belge réagit dans la foulée (1-1), c'est bien la Tchèque qui reste maîtresse de l'échange et tape le plus fort. Agressive, redoutable au service (dix aces), cette dernière reprend de nouveau le service de son adversaire pour mener 3-2 et finalement empocher cette première manche sans grande difficulté (6-4). La protégée de David Kotyza sera encore plus expéditive dans le deuxième set. Si Clijsters fait preuve d'une réaction d'orgueil en parvenant à mener 2-1, puis 3-2, la Belge ne marquera plus le moindre jeu et s'incline finalement (6-4, 6-3) en une heure de jeu. "C'est mon plus grand match, confiait après coup Kvitova au micro d'Eurosport. J'avais déjà battu Safina lorsqu'elle était numéro un, mais j'avais aussi subi deux défaites sévères face à Kim l'an dernier. J'espère conserver ce niveau encore longtemps". Désormais quatorzième mondiale, la Tchèque ne compte pas s'arrêter en si bon chemin.