Kubica poursuit son combat

  • A
  • A
Kubica poursuit son combat
Partagez sur :

L'agent de Robert Kubica a réagi ce mardi aux propos de Gérard Lopez, le patron de Lotus-Renault qui avait annoncé qu'on ne reverrait pas le Polonais en F1 cette année. Morelli l'assure: son pilote, victime d'un grave accident de rallye le 6 février dernier, continue sa rééducation et pourrait être prêt à faire son retour en cours de saison. La tension monte entre les deux camps...

L'agent de Robert Kubica a réagi ce mardi aux propos de Gérard Lopez, le patron de Lotus-Renault qui avait annoncé qu'on ne reverrait pas le Polonais en F1 cette année. Morelli l'assure : son pilote, victime d'un grave accident de rallye le 6 février dernier, continue sa rééducation et pourrait être prêt à faire son retour en cours de saison. La tension monte entre les deux camps... Plus les jours, semaines et mois passent et plus Robert Kubica s'éloigne logiquement de la F1. Une longue absence n'est en effet jamais favorable dans ce monde en perpétuelle évolution. Gérard Lopez, le président de Lotus-Renault GP, avait en tout cas jeté un pavé dans la mare la semaine passée, annonçant à la radio espagnole Onda Cero après le Grand Prix d'Espagne l'absence prolongée de son ancien pilote numéro un. "Peut-être qu'il parviendra à faire un test un vendredi matin à un certain moment, mais à coup sûr un retour cette saison ne sera pas possible", avait ainsi déclaré le patron de Genii Capital, principal actionnaire de l'écurie battant désormais pavillon britannique. Une annonce de poids alors que le Polonais se bat pour retrouver toutes ses facultés après son grave accident sur les routes du Rota di Andora le 6 février dernier. Le lendemain, un communiqué annonçant que le pronostic vital n'était plus engagé confirmait la gravité de l'accident : "L'avant-bras de Robert Kubica était coupé à deux endroits, avec des lésions au niveau des os et des tendons", détaillait alors l'hôpital de Savone. "Nous avons fait de notre mieux pour reconstruire les fonctions de son avant-bras. A la fin de l'opération, la main de Robert était bien vascularisée et chaude, ce qui est encourageant." Depuis, l'ancien pilote BMW, déjà victime d'un spectaculaire accident lors du Grand Prix du Canada 2007, se bat et a entamé une lourde rééducation dans l'espoir de revenir cette saison dans son baquet, occupé par Nick Heidfeld depuis l'entame en Australie. Les déclarations de Gérard Lopez ont tout pour lui casser le moral... Heidfeld est pourtant loin de convaincre Son agent Daniele Morelli est donc monté au créneau ce mardi: "Je ne parierai pas sur le fait que Robert ne sera pas de retour avant la fin de la saison", a déclaré Morelli à la BBC. "Ce que Lopez a dit ne correspond pas aux informations que nous avons. Il n'y a aucun fondement pour tenir de tels propos. Les médecins, pas seulement les nôtres, n'ont pas tous rayé Robert pour cette saison", a ajouté l'agent dans des propos repris par la presse polonaise. "Je pense que la déclaration de Lopez est incorrecte. Si Robert est suffisamment apte à conduire une Formule 1 sur un tour, il peut le faire sur tout un week-end. Il reviendra quand il portera sa combinaison." Évidemment, la fonction de Daniele Morelli, chargé de mener la carrière de son client, explique ce ton encourageant. L'agent italien a en effet tout intérêt à défendre son protégé et assurer les observateurs d'un retour prochain. Mais elles pourraient également trahir une certaine tension avec Lotus-Renault, pourtant pas forcément satisfaite des performances de son remplaçant Nick Heidfeld, régulièrement battu par Vitaly Petrov sur la piste, notamment dans l'exercice révélateur des qualifications. Reviendra, reviendra pas, après s'être battu pour sa vie puis sa santé, Kubica pourrait bien avoir à livrer un nouveau combat, celui le menant à son volant de F1.